Avertir le modérateur

21/04/2009

Naufrage de l'antiracisme

La presse, les diplomates et responsables politiques, ceux qui sont censés "faire" l'opinion sont tombés les deux pieds devant dans un piège subtil tendu par Mahmoud Ahmadinejad. Leur indignation a l'air d'avoir été écrite d'avance, tant ils s'attendaient à un dérapage annoncé et d'ailleurs fort prévisible de la part d'un homme qui a déjà eu maintes occasions de dire que l'extermination des juifs d'Europe était à ses yeux "un mythe" et qu'Israël devait être rayé de la carte. L'outrance du propos permet aujourd'hui à nombre d'Israéliens de comparer le président iranien à "un nouvel Hitler", ce qui est à peu près aussi aberrant, et a surtout le regrettable effet collateral de banaliser la barbarie nazie. Or hier, à la tribune de l'ONU, le président iranien a démontré qu'il était le digne héritier d'une diplomatie persane réputée pour sa sophistication et, surtout qu'il ne fallait pas le sous-estimer.

Il a bien sûr tenu des propos choquants et déplacés, mais de façon plutôt moins virulente qu'en d'autres occasions, comme s'il cherchait, sans rien abandonner de ses positions sur Israël, à ne pas se caricaturer à quelques semaines des élections et alors qu'Obama lui propose de reprendre le dialogue.

Qu'a-t-il dit, en effet? Rien de bien nouveau chez lui, à savoir qu'Israël est un Etat illégitime et raciste, créé par l'occident en prenant prétexte de la "souffrance juive" durant la seconde guerre mondiale et qui a dépossédé les palestiniens de leur terre. Bref, il a repris à son compte une opinion fort répandue dans le monde arabe, celle du refus d'Israël, Etat Juif, "cancer" dans la région. On peut noter qu'il s'est abstenu de tout propos negationniste, s'en tenant à un vague concept de "souffrance juive". Pour le reste, il a repris à son compte les conclusions de Durban I qui faisaient d'Israël le pays raciste par excellence. On ne voit pas ou est la "rare violence" qu'a cru déceler Libération, ou le "discours de haine" qu'a cru entendre un Nicolas Sarkozy dont l'indignation parait très affectée. Par la suite, lors de sa conférence de presse, le président iranien a eu beau jeu de reprocher aux occidentaux-et davantage encore aux manifestants hostiles- de ne pas respecter sa liberté d'expression, et de ne pas vouloir écouter des opinions différentes des leurs. Il s'est ensuite livré à une critique assez démagogique de l'ONU, dénonçant le privilège du véto que s'arrogent 5  puissances depuis 1945 et en défendant le principe "démocratique intégral" de coexistence entre les nations, que l'on peut résumer ainsi: un pays, une voix. Ahmadinejad, avocat de la liberté d'expression et de la démocratie, avouez qu'il y a là une extraordinaire pirouette: les vraies démocraties, qu'elles aient boycotté la conférence ou aient quitté la salle, étaient désignées au reste du monde comme intolérantes, irrespectueuses, hypocrites, soucieuses de sauvegarder leurs privilèges et incapables de supporter la critique d'Israël. Tout cela devant toutes les télévisions par satellites, occidentales, russes, chinoises et bien sûr arabes. Un coup médiatique planétaire, un Hold up complet sur la conférence anti-raciste. Voici ce dont révait Ahmadinedjad.

Ceci pouvait-il être évité? Peut-être pas. Nous avons, nous les démocraties (qui ne sont pas toutes occidentales) un réel problème face à ce rapt des valeurs des droits de l'homme par des pays qui passent leur temps à les piétiner. Comme le rappelle le rapport d'information que vient de remettre Robert Badinter à la commission des affaires européennes du Sénat,les démocraties sont systématiquement mises en minorité sur ces questions dans tous les forum internationaux. Nous sommes pris à notre propre jeu: débattre et accepter ce principe "un pays, une voix", c'est irrémédiablement nous condamner à renoncer à nos principes: par exemple, accepter la non-diffamation des religions comme un droit de l'homme, en exclure le respect des homosexuels et de toutes les préferences sexuelles, admettre que les femmes n'ont pas toujours les mêmes droits que les hommes, que, s'agissant de l'esclavage, seule la traite atlantique fut un crime contre l'humanité, et, last but not least qu'Israël est un Etat illégitime et raciste. Mais la politique de la chaise vide a aussi des inconvénients, car elle laisse des tribunes à des histrions du type Ahmadinedjad, et l'on peut comprendre que des pays comme la France ou la Grande Bretagne aient voulu malgré tout occuper le terrain. Mais alors, pourquoi laisser cette tribune au seul president iranien (avec-excusez du peu- les présidents togolais ou macédoniens?) Tant qu'à participer, n'aurait-il pas mieux valu qu'un Barack Obama, ou un Nicolas Sarkozy lui répondent et profitent de cette exposition médiatique pour plaider en faveur de leurs propres conceptions des droits de l'homme et de l'anti-racisme? Peut-être ont-il voulu éviter un affrontement alors que l'un comme l'autre ont besoin de se ménager Téhéran. Sans doute aussi n'ont-ils pas voulu donner trop d'importance à Durban II. C'est ignorer qu'aujourd'hui ces considérations diplomatiques ne pèsent pas lourd à côté de la médiatisation mondiale de ce sommet. Da'ailleurs, l'adoption, à la sauvette,et avec trois jours d'avance, du communiqué final-long catalogue de bonnes intentions sans couleur et sans saveur que personne ne lira- ne fait que renforcer l'impression première: l'évènement Durban II a tourné à la seule promotion des thèses iraniennes.

Il est peut-être temps que les démocraties fassent enfin ce qu'elles ont été incapables de faire jusqu'ici: Adopter une attitude commune de boycott de toutes les initiatives futures d'un conseil des droits de l'homme devenu le jouet des dictatures.

Commentaires

Le racisme n’est plus ce qu’il était, perdu entre l’accomplissement aussi obsessionnel que personnel que recherchent ses nouveaux adhérents et la dérégulation dogmatique engendrée par le peu de morale des marchands d’armes.
Heureusement, il nous reste la religion, seul et unique rempart garantissant fanatisme territorial et justice œcuménique à ceux prononçant son nom.

Avec la disparition du racisme banal, les associations parasitaires pour l’entrée en boîte de nuit pour tous peuvent s’inquiéter…
La suite ici : http://souklaye.wordpress.com/2009/04/20/bloc-note-l’alter-racisme/

Écrit par : walkmindz | 21/04/2009

Le problème c'est qu'on ne peut pas laisser à l'ONU et sa déclaration universelle exclusivement à ces fous. Ce qu'il aurait fallut faire, c'est rester et contre-attaquer!

Écrit par : Paulac | 22/04/2009

Par ailleurs super doc sur le sujet sur Arte hier (à v sur arte.tv+7)

Écrit par : Paulac | 22/04/2009

Monsieur Attal,

Bien qu'étant tout sauf un partiasn du président iranien, j'avoue avoir du mal à comprendre la réaction des européens après le discours de Durban II. Le premier ministre israélien Ben-Gurion disaint lui-même plus ou moins la même chose:

"If I were an Arab leader, I would never sign an agreement with Israel. It is normal; we have taken their country. It is true God promised it to us, but how could that interest them? Our God is not theirs. There has been Anti-Semitism, the Nazis, Hitler, Auschwitz, but was that their fault? They see but one thing: we have come and we have stolen their country. Why would they accept that?"

Ahmadinejad est un homme dangereux qui veut rayer Israel de la carte et ceci est intolérable. Mais il a parfaitement raison d'affirmer qu'Israel est un état raciste; en particulier quand on voit les difficultés éprouvées par les non-juifs vivant en Israel et cherchant à s'élever dans la société.

Mais peut-être que je ne comprends pas bien le problème ?

Écrit par : Jean-Baptiste | 22/04/2009

j’aimerais rajouter que le président iranien qui en ce moment énerve tout le monde et à bon escient a la même stratégie de provocations permanentes que Ségolène Royal pour qu’on parle de lui , il dépasse toutes les limites consensuelles du vivre ensemble en vue de faire déraper ceux qu’il irrite ! on dirait des gamins mal éduqués qui empoisonnent la vie de tout le monde juste pour rire !
Une transgression offensante et cynique qui leur permet de croire qu'ils sont ceux qui contrôlent les autres , qui ont le dessus sur les autres dans un rapport de force agressif et violent . Tant mme Royal que le président iranien jouent avec nos nerfs dans un surenchérissement crechendo de leurs moqueries . Rien ne les arrêtera
car ils sont sans foi ni loi , ce qui leur laisse le champs libre pour tous les dérapages voulus et stratégiques !
cela fait peur !

Écrit par : ariane | 22/04/2009

Ce que les démocraties auraient dû faire, c'est rester et discuter avec l'Iran. Ce n'est pas en isolant un pays, en le stigmatisant qu'on va avancer. Tous les pays de l'UE reprochent à l'Iran de stigmatiser Israel. Et nous, que fait-on? On stigmatise l'Iran de la même manière.

Écrit par : Stephen | 22/04/2009

Israël n'est pas un état raciste, mais un état qui suite aux agressions successives aprés sa création , s'est surarmé et vit la peur au ventre, d'où ce déchainement de violence au moindre attentat...

Mais peut-être est-ce difficilement compréhensible...

D'autre part pensez-vous qu'un non-musulman puisse facilement s'élever dans une société islamique ?
Un non-mormon dans un état mormon ?
Etc...
Israël n'a pas inventé le repli sur soi et sur sa communauté fondatrice.

Écrit par : Malko | 22/04/2009

Moi, je suis plutot d'accord, avant 1948, il y avait des palestinien de toutes confessions qui vivaient autour de leurs lieux sanint respectif. Aujourd'hui il ne fait pas bon être un arabe israélien car le racisme anti arabe est trés banal dans cette partie du globe. Je ne sait pas si le président Iranien est "bon" ou "mauvais", mais force est de constaté qu'il à été élu, n'en déplaise au reste du monde.
Ce n'est pas à l'occident de déterminer qui est elligible ou pas. Qu'il soit iranien, palestinien ou autre un dirigeant élu par son peuple doit être respecter par le reste du monde même si on a le droit de ne pas être d'accord avec lui.

Écrit par : Riad | 22/04/2009

Moi je me demande si le fait des diplomates européens quand ils ont quittés la conférence de Genève prouve le soutien de ses derniers aux crimes impardonnables perpétrés par les israéliens contre les Palestiniens,et ça depuis 60 ans.Est que ça, c'est pas du racisme????!!!!!!!!

Écrit par : zico | 22/04/2009

Est-ce qu'omettre de dénoncer les propos de quelqu'un qui veut raser un pays à cause de sa religion, n'est pas en soi aussi du racisme ?

Écrit par : Fran | 22/04/2009

Au delà du discours du président iranien, je note une recrudescence d'une certaine forme d'ethnocentrisme... Chacun pense avoir le monopole de la souffrance.... Ce que je trouve dommageable c'est le sur-médiatisation de certains racisme par rapport à d'autres. Et je pense sincèrement que ce fait tant à générer des tensions.......

Écrit par : ltdkix | 22/04/2009

Je me souviens.....
je me souviens d'etre né en Algérie où ma famille était là depuis qqs centaines d'années.
Je me souviens qu'il n'y reste pas de juifs
Je me souviens que c'est le cas de nombreux pays arabes......
Puis je retourner dans ma terre natale?
Un ami me l'a déconseillé pour encore qqs années.

Ceux qui trouvent ces exodes (de juifs) normaux ne se rendent pas compte qu'ils ont admis un racisme certain

........et ils ne trouvent pas normal un certain racisme (réel) d'une partie de la population israelienne
car les israeliens sont des "occidentaux"
et "que les israeliens doivent être raisonnables , eux!" (sous entendu : les autres (en face) ne sont pas raisonnables mais c'est normal ...).

Exil pour exil, je m'entend très bien avec les algériens, les libanais qui sont à Paris et avec les qqs palestiniens rencontrés. 2 peuples, 2 états, ce sera le minimum vital.

David

Écrit par : David | 22/04/2009

Que Mahmoud Ahmadinejad. fasse son numéro anti sioniste ,il fallait s'y résigner ou exclure l'Iran de l'ONU ou menacer Ahmadinejad de couper le micro ou ne pas y aller ou répliquer vertement ,chacun a sa vision de l'affaire Mais ce que je trouve le plus choquant et dont personne ne parle ce sont les applaudissements plutôt nourri de beaucoup (trop) de représentants de pays arabes et Africains Ahmadinejad ,n'est pas le seul a partager cette idée de rayer de la carte Israel Combien?

Écrit par : antimythe | 22/04/2009

Pour Jean-Baptiste | 22.04.2009
L'etat d'Israel est l'Etat le plus democratique du Monde !
Allez voir pour juger, ne pas croire au media, la realite est differente. Allez voir comment les Arabes sont traite en Israel, et allez voir comment les "Juifs" sont traite partout ailleurs...

Écrit par : haddad | 22/04/2009

L'Iran qui traite Israël de raciste, c'est comme si Le Pen qualifiez l'abbé Pierre de raciste...
L'ONU (les Nazions Unies))) , et surtout Ban Ki Moon est responsable d'avoir laissé ce "tIran" vociférer ses injures, surtout que même l'ONU a eu son lot d'injures...
Israël représente 0,01% du moyen orient! donc dire que les juifs volent la terre des arabes c'est juste un prétexte. Chaque jour des arabes essaient de tuer des civils juifs! Faut arrêter de nous prendre pour des idiots!

Écrit par : Foxamedia | 22/04/2009

Je ne comprends pas ce blog mis en avant par 20 minutes. Il est vrai que les israéliens ont pris la terre des autres comme les français en Kabylie en leur temps. La différence est que les français ont fini par être bouté hors d'Algérie et c'est tant mieux (bon débarras) alors que les Israéliens s'accrochent. Il y a une résolution des Nations Unies demandant à Israël de revenir dans ses frontières de 1967 (qui étaient déjà le double de celles de 1948). Israël a-t-il appliqué cette résolution ? Qui a détruit les villages palestiniens en Israël, avec quelles armes ? l'Iran peut-être. Qui bombarde les civils à gaza avec des armes interdites ? Qui a l'arme nucléaire en violation de tous les traités internationaux. Vous croyez que l'Iran l'a ? Qui se sert du conseil de sécurité quand ça l'arrange et s'en passe quand ça ne l'arrange pas ? Qui foule au pieds l'ensemble des droits de l'Homme que l'ONU devrait garantir ? Qui flingue à coup de procès systématiques (affaire Siné par exemple) dans les "démocraties" toute personne disant simplement la vérité en l'obligeant à se cacher comme au temps des lettres de cachet ? Savez-vous que les juifs ont le droit de vivre en Iran alors qu'Israël est une théocratie digne de l'Espagne de l'Inquisition. A qui comptez vous faire gober vos salades ? Israël vit sur une rente, un crédit illimité qui lui aurait été donné parce que les nazis les auraient exterminés. En gros, c'est "on nous a fait du mal alors nous avons le droit de faire la même chose à d'autres". Mais ce ne sont pas les habitants de la Palestine qui étaient à Tréblinka. Ils commencent à nous les gonfler sérieusement ! Quand on construit sur le territoire du voisin, il y a un jugement et les buldozers détruisent au frais du contrevenant tout ce qui a été illégalement construit. Quand les "démocraties" comptent faire payer Israël et le forcer à détruire toutes les colonies construite au delà de la ligne de démarcation de 1967 ? Et à leurs frais parce que comme contribuable européen, je commence à en avoir marre de payer les reconstructions pour les Palestiniens alors que tout le monde sait que tout sera détruit aussitôt construit. Si on écoute ce président Iranien, il dit des choses sensées. On en a marre d'Israël, le sale gosse du moyen Orient.

Écrit par : Tarte tatin | 22/04/2009

Le thème de la conférence était l'antiracisme.
Au niveau de l'ensemble des pays de la planète, communauté représentée par l'ONU.
Pas l'amitié entre les peuples, ni les droits de l'homme, ou la paix dans le monde, on peut le regretter, c'est vrai, mais déjà prendre les choses une à une, c'est mieux que rien.

Je regrette surtout l'absence d'Obama, car il avait surement des choses à dire sur le sujet.
Les déclarations du Président Iranien ont été déformées et condamnées d'avance. Qu'il soit un démagogue en campagne pour une réélection est un fait, comme le fait que les démagogues d'Israël menacent régulièrement d'attaquer son pays. Et qu'Israël n'est pas spécialement reconnu comme un modèle d'antiracisme.

La conférence a abouti à une déclaration commune. Moi, je trouve ça bien, on peut malgré des situations et des cultures si diverses se parler et aboutir à un plus petit commun dénominateur, c'est encore mieux que rien.
Mieux que des raisonnements spécieux sous un titre provocateur.

Écrit par : yesroll | 22/04/2009

Yesroll, antimythe,

Sylvain Attal me censure : je le crois pas ça ! C'est ça qui se voudrait une conscience de je ne sais quoi ?

Écrit par : Mathaf Hacker | 22/04/2009

1+1=1 comme dirais jean-claude-vandamme ! et oui il dit vrai si on reflechit un peu !!

1 arabe vivant dans son domicile + 1 juif prétendant qui l'est chez lui = 1 imposteur de trop!


Tant qu'il y aura un juif sur un sol arabe il n'y aura jamais de paix.

et il n'y a aucune solution à ce problème c'est pour ça que dure depuis une éternité.

Écrit par : coccinelle | 22/04/2009

Mathaf,
Pas vraiment surpris vu le ton du billet qu'il ait mis les ciseaux dans sa panoplie des droits de l'homme.

Écrit par : yesroll | 22/04/2009

Mr Attal, vous êtes dans la lignée de BHL avec son article dans le JDD au moment du massacre des palestiniens par l'armée israélienne il y a peu de temps. Israël est un pays raciste qui utilise l'humiliation, la violence, la ségrégation envers une minorité (cad les palestiniens ou les arabes israéliens). Vous trouvez toujours des raisons qui justifient de tels actes. Le président iranien exprime l'état d'esprit de millions d'hommes qui jugent immoral la façon d'agir de l'état hébreu.

Écrit par : epifanie | 22/04/2009

Monsieur Attal,

Pouvez-vous m'expliquer poit par point pourquoi vous avez censuré mon commentaire ?

Écrit par : Mathaf Hacker | 22/04/2009

Les commentaires abusifs ont été modérés par 20 Minutes. Adressez vous au webmaster. Cela dit, d'après la tonalité des reactions que je vois et qui ont été acceptées, et leur niveau, je crois qu'on ne rate pas grand chose. Ramassis d'antisémites maquillés comme des camions volés en "antisionistes". Comme disait Leon Zitrone (!), je ne vous compte plus au nombre de mes lecteurs. Il en avait le Léon...

Écrit par : sylvain attal | 23/04/2009

Ah bon, ce n'est pas vous qui censurez et vous répondez sans avoir lu ?

Écrit par : Mathaf Hacker | 23/04/2009

@Sylvain Attal

Les "camions volés maquillés en anitsionistes", hé hé hé c'est marrant ça et c'est effectivement le cas pour beaucoup je pense. Certains sont trés doués pour sembler modérés...

@Yesroll
Sais-tu que le président iranien, que tu sembles apprécier, a déclaré un jour qu'il y avait zéro homosexuel en Iran, alors je sais que la seule réplique sera d'en rire, je connais ce genre de réaction de celui qui ne veut pas condamner un opposant à Israël, mais en fait c'est franchement à pleurer car ce type fonctionne comme un certain Adolf Hitler.

Écrit par : Fran | 23/04/2009

Je pense que la comparaison avec Hitler est à la fois ridicule et injurieuse (pour les victimes du nazisme). Hitler est jusqu'aujourd'hui indépassable. Il y a une communauté juive en Iran qui n'est pas persécutée, en tout cas beaucoup moins que ne l'ont été les juifs dans les pays arabes, certains pays arabes disons. Je n'apprécie pas Ahmadinedjad, je deteste son régime, mais je n'oublie pas cela. Mal nommer les choses c'est contribuer au malheur du monde disait Camus...

Écrit par : sylvain attal | 23/04/2009

@ coccinelle: j'ignore qui vous êtes mais comment faut-il qualifier la phrase:" tant qu'il y aura un juif sur un sol arabe il n'y aura jamais de paix", autrement que par haineux et antisémite. Je suis heureux que votre commentaire n'ait pas été supprimé car il montre le vrai visage des amis d'Ahmadinedjad et malheureusement aujourd'hui de nombre de soutiens de la cause palestinienne qui ne font que la desservir. En vous vautrant dans l'antisémitisme vous retardez en effet l'avènement d'un Etat Palestinien. Mais est-ce vraiment votre soucis? Je pense que vous vous en fichez. En effet, si ce jour arrive, alors cela en serait fini du statut de victime absolue qu'il vous faut absolument coller au palestinien. Et dès lors qui instrumentalisez vous pour habiller de grands principes humanitaires votre haine des juifs?

Écrit par : sylvain attal | 23/04/2009

On croit cauchemarder quand on voit les pays musulmans pointer du doigts les désagréments dont la population "palestinienne" serait victime de la part d'Israël. Pourquoi ils ne nous parlent pas de la façon dont ils traitent les darfouri, les kabyles, les coptes, les kurdes, les juifs, les chrétiens et autres minorités de leurs pays? Ils sont tellement honteux de discrimination et de haine que même entre eux, selon qu'ils soient chiites ou sunnites, ils n'arrivent pas à se sentir. Ce n'est pas Durban II qu'il aurait fallu nommer cela mais Munich II.

Écrit par : Che | 23/04/2009

le drame des juifs,c est les europeens,apres les avoir massacrés pendant la 2eme guerre mondiale et pour se racheter une conduite ,on les aide a squater sans bail la palestine.or le proprietaire d un bien meme s il tolere les squaters ne peut l accepter de facon permanante.
le racisme existe meme devant la mort par les politiques ,les medias et meme les personnes.
la vie d un enfant suivant son origine,l endroit ou il vit n a pas la meme valeur partout dans le monde.l emoi declenché par la mort d un enfant palestinien et un enfant juif et la reaction que ca peut provoquer chez les politiques de tout bords n est pas identique.alors les discussions sur le racisme je m en passe

Écrit par : nidal | 23/04/2009

@Sylvain Attal

Ouf je viens de vérifier que le ridicule ne tue pas, la preuve je suis encore vivant.

Ce type fustige les homos et les juifs. Il démarre bien sa carrière de tyran fasciste je trouve, et je ne pense pas que mes propos injurent qui que ce soit d'autre que ce sale bonhomme.

Écrit par : Fran | 23/04/2009

SALAM.
Etant Algerien, je me presente comme une victime de la politique etangere de l'iran, qui a soutenu (materiellements et idéologiquement) des années durant le terrorisme en Algerie. Mais en voyant le courage de la declaration du Président iranien, je ne peux que lui baisser le chapeau.
En effet, en sachant que EHUD BARACK, avait dis: "si j'été palestinien que prenderai les armes contre israel". que dire plus que ca.
je vois que les européens, veulent etre plus royalistes que les rois. en defendant la politique israelienne, alors que les isrealiens eux meme disent le contraire.

Écrit par : BARKA | 23/04/2009

Barka, en quoi le fait que Barak dise qu'il comprend qu'un palestinien se sente floué par Israël a-t-il quelque chose à voir avec les déclarations démentes d'Ahmadinedjad qui veut effacer Israël de la carte. Bien sûr que les Palestiniens ont été dépossédés! Il y a eu un partage en 48 car les juifs ont présents en palestine depuis des millenaires. Puis une guerre perdue par les palestiniens et les arabes qui l'ont déclenchée pensant écraser le jeune Etat juif. Aujourd'hui le fait que les palestiniens arabes soient sous domination est une anomalie qui doit être corrigée sans pour cela rayer Israël de la carte...c'est très simple et...très compliqué à mettre en oeuvre.

Écrit par : sylvain attal | 20/05/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu