Avertir le modérateur

16/02/2009

Procès Colonna: le malaise

Il est temps de confier le malaise de plus en plus grand que me procure le procès Colonna, maintenant en appel devant la cour d'appel spéciale de Paris.

Le meurtre du préfet Erignac est un des plus odieux que l'on puisse imaginer dans une démocratie. L'Etat défié est sommé de réagir. Au point de condamner à perpétuité un "coupable idéal"? Lors du procès en appel, l'accusation  est mise en capilotade, et la réaction de la cour d'assise spéciale permet de douter de son indépendance. L'actuelle Garde des sceaux elle-même ne vient-elle pas de déclarer devant des élèves magistrats que "l'indépendance n'es pas un dogme"?

Résumons les nombreuses étrangetés de ce dossier:
Dénoncé par des participants au commando comme étant le tueur, en cavale, Yvan Colonna est finalement arrêté dans des conditions curieuses qui évoquent une négociation. Le ministre de l'intérieur de l'époque, aujourd'hui Nicolas Sarkozy se félicite publiquement de l'arrestation de "l'assassin du préfet", au mépris de la présomption d'innocence la plus élémentaire. Un climat de plus en plus plombé pèse sur la cour d'assise spéciale de Paris qui débat de l'affaire en appel. On évoque une cause "sacrée". Craint-on que le chef de l'Etat ne perde la face en cas d'aquitement? Un ancien collaborateur du défunt préfet vient "soulager sa conscience", il redoute qu'un innocent soit condamné, révèle que deux membres du commando sont sans doute encore au large. Un expert balistique, à peine pris au sérieux par l'accusation, affirme que le tueur mesurait une quinzaine de centimètre de plus que Colonna. Le chroniqueur du figaro, Stéphane Durand-Souffland, vieux routier des prétoires, laisse transpirer son malaise et parle d'une athmosphère de "curée judiciaire".

Déjà certains contre-attaquent en affirmant que rien de tout cela ne prouve l'innocence de Colonna! Doit-on leur rappeler qu'en droit il ne s'agit pas de cela mais seulement de prouver la culpabilité d'un prévenu, au delà du doute raisonnable? Colonna s'est dit "condamné d'avance" et franchement on peut de moins en moins lui donner tort. Il ne faudrait pas qu'à un crime odieux, la justice de notre pays réponde par un procès politique expéditif.

Commentaires

Tout à fait d'accord avec cet article. Cette ambiance "plombée" peut aussi, toute proportion gardée, s'appliquer à l'histoire de Tarnac.

Écrit par : ciaobella | 16/02/2009

les révélations de Didier Vinolas sont à prendre avec une certaine réserve. Au cours de sa carrière, ce dernier a travaillé en collaboration au ministère de l'Intérieur avec le père de l'accusé, Jean-Hugues Colonna, avant de devenir un proche collaborateur du préfet Claude Érignac.

Écrit par : antimythe | 16/02/2009

@antimythe

Le préfet Erignac a travaillé avec des membres du résau Pasqua sur l'affaire du financement de la société AGRI-CONGO lors de son passage au ministère de la Coopération. Est-ce que cela doit entacher sa probité ?

Écrit par : PVarini | 18/03/2009

Difficile de se prononcer : sans doute n’y-a-t-il pas de preuve formelle -photos, ADN, témoignage irrécusable- de la culpabilité d’YC ; mais il faut bien dire que les assassins se fixent comme priorité de ne pas laisser de traces de leur culbabilité ; et il est fréquent que les cours d’assises -composées d’un nombre important de membres de différentes provenances- jugent sur un ensemble d’indices, de présomptions.
La situtation ne serait guères tenable si l’on ne condamnait qu’à partir de preuves absolues, car le crime serait de fait encouragé. Je sais bien que ceci ne va pas consoler les victimes d’erreurs judiciaires ni leurs proches.

Écrit par : chien | 30/06/2010

Qui n’a pas de doutes dans cette affaire ? Seuls les auteurs peuvent avoir des certitudes. Pour nous observateurs lointains, nous ne pouvons qu’émettre des suppositions. La mienne n’a pas variée, les auteurs du commando ont été manipulés et se sont fait piéger. Il n’y a aucune compassion de ma part sur le fait qu’ils aient pu se faire piéger, mais simplement que cette affaire n’est pas aussi simple que l’on voudrai nous le faire croire. Est-ce que le Préfet a été la “chèvre” ?, c’est fort possible de mon point de vue. Ceci expliquerai bien des choses, et notamment le comportement des membres du commando dans cette affaire.

Écrit par : déguisement abeille | 10/07/2010

billiger mietwagen mallorca und gunstige mietwagen mallorca

Autovermietung auf Mallorca

Écrit par : vmallorcas | 31/07/2010

ceci n'est pas un jeu : on le voit bien dans le silence de l'accusé. wow

Écrit par : wow gold | 18/08/2011

Osons la sagesse et la sérénité!

Écrit par : france-sexshop.fr | 21/08/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu