Avertir le modérateur

10/02/2009

Jour d'élection en Israël

On peut toujours se tromper, et la prédiction, en matière de politique israélienne, est sacrément hasardeuse. Néanmoins, on peut risquer que le vainqueur des legislatives s'appellera Netanyahou. Même si dans la dernière ligne droite il ne parvenait pas à devancer Tsipi Livni et Kadima, il est fort probable que le Parti Travailliste sera si faible qu'il ne permettra pas au parti centriste de construire une coalition durable et surtout assez forte pour négocier la paix. Dans ces conditions Netanyhaou sera le maitre du jeu. Le moins mauvais scenario, et sans doute celui qu'il souhaite serait une "grande coalition" avec Kadima et les travaillistes. Immobilisme garanti mais ce serait quand même moins terrible qu'un gouvernement droite-extrême droite-religieux. Je pense que Netanyaou n'a aucune envie de s'associer au croquemitaine Lieberman. C'est un pragmatique.
Netanyahou ne veut pas de nouvelles évacuations de colonies et dans ces conditions il y a fort à parier que les négociations avaec les palestiniens n'avanceront pas d'un pouce sous son leadership, à moins d'une très forte et très improbable pression américaine. Mais en même temps regardez le bilan de Kadima: orpheline de son concepteur, Ariel Sharon, la coalition de centre gauche n'a tenu aucune de ses promesses et a fini par cette guerre stupide de Gaza: les roquettes continuent de tomber sur le sud d'Israël. Les israéliens sont persuadés qu'elle s'est arrêtée trop tôt et s'imaginent qu'avec le Likoud Israël serait allé jusqu'au bout. Mais quel bout? Face à cette ennemi là Israël n'avait qu'une solution rationnelle: négocier avec le Fatah pour l'éliminer. Mais où sont ces "douloureuses décisions" dont parlait Olmert? Résultat, zéro pointé. La gauche est démobilisée et La droite revient en Israël, et bientôt lorsque des élections auront lieu en Palestine, le Hamas gagnera à nouveau et encore plus nettement, car selon les sondages une forte majorité de palestiniens de cisjordannie estiment qu'il est le vainqueur de la guerre de Gaza. Ces élections pourraient avoir lieu si Israël échange la libération de Guilad Shalit contre celle des députés du Hamas à l'assemblée legislative palestinienne. Ceux-ci siègeraient à nouveau et constateraient que le mandat d'Abbas a échu  le 9 janvier. Le Hamas pourrait alors remporter aussi la présidence. Il n'y aurait alors vraiment plus de partenaire pour la paix. Beau travail.

Commentaires

Écrit par : jerckys | 10/02/2009

Le déferlement d’un racisme anti-arabe virulent a pollué gravement une campagne électorale qui a vu nombre de candidats surfer sur cette vague raciste et xénophobe. Si dans leur très grande majorité, les partis ont soutenu la guerre, opérant ainsi le mépris pour les pertes civiles palestiniennes. Et les violences volontaires faites aux civils, les crimes de guerre et le nombre intolérable de victimes auront trouvé leur justification dans la volonté israélienne d’humilier les Arabes, de leur « donner une bonne leçon pour qu’ils ne recommencent pas ».
Dans ce contexte, Tzipi Livni serait une bonne chose pour Israël, malheureusement l’extrême droite vient polluer les élections dans le but de continuer ce conflit ! Obama aura du mal à régler ce désastre !

Écrit par : sarlatdu24 | 11/02/2009

Il n’y a aucune issue à ce conflit
Car ce qui pourrait servir de levier au déblocage de la situation, soit l’arrêt et le retrait des colonies et le retour aux frontières d’avant 1967, Israël ne veut pas en entendre parler !
Certains politiciens israélien pensent naïvement que seul la force brute viendra à bout des résistants (ou terroristes à vous de voir) palestiniens.
De plus croire qu’ils ont le choix de discuter ou pas avec le Hamas et débile, ils s’enferment dans une impasse alors qu’ils pourraient aider à l’émergence d’un frange modéré au sein de ce parti.
Issue probable, la destruction mutuelles tant qu’ils seront dirigés par des idéologues et non de pragmatiques.

Écrit par : othello | 11/02/2009

ENGRENAGE
soient deux roues dentelées d'une machine dont les mouvements sont interdépendants. ainsi peut être symbolisé le conflit israélo arabe plus que cinquantenaire ;L'on pourrait faire abstraction des sujets et des responsabilités des uns et des autres.
deux forces à l'origine des mouvements de l'engrenage que l'on ne peut refouler (en dépit des tentatives ) : d'une part l'extermination juive et d'autre part ,la terre et la dignité palestiniennes perdues et revendiquées
Persévérer ensemble et vivre ensemble,tel est l 'autre engrenage, celui -ci heureux et qui tarde à se manifester

Écrit par : simony gabriel | 16/02/2009

tu parle de Ethiene Tshisekedi de violeure des femme au kivu? tu est malade fils de chien et de chien, ta mere couche avec des chien chaque jour et tu est porc, un couchon

Écrit par : Jimmy | 28/11/2011

ooulala les articles bien mais alors la mise en page..... copie a revoir

Écrit par : fa | 30/11/2011

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu