Avertir le modérateur

12/11/2008

Au PS: Big bang ou trou noir

Le PS est-il en train de s'autodétruire? Michel Rocard disait souhaiter un "big bang", une explosion créatrice pour que son parti se régénère. Il pensait que celui-ci pouvait avoir lieu sur la question européenne, fondamentale à ses yeux, et souhaitait une scission au sein du vieux parti d'Epinay. C'est peut-être ce qui est en train de se produire (avec, déjà, le départ de Jean Luc Melenchon). Mais il se peut qu'après cette explosion, le socialisme français ne se perde dans un trou noir, réduit à l'état d'anti-matière.
Il y a deux façons, en effet, d'interprèter le vote des militants.
-La première, est de constater que 80% d'entre eux se sont prononcés clairement pour des solutions  social-démocrates, l'économie de marché et le libre échange. Et encore, les vieilles recettes protectionnistes auxquelles semblent encore croire les signataires de la motion "Hamon" peuvent apparaitre comme le fruit de circonstances particulières, le spectacle affligeant et inquiétant que donne le capitalisme dérégulé.
Il y a beaucoup de positionnements tactiques, trop sans doute, dans la préparation d'un congrès socialiste. La motion la plus à gauche obtient toujours une prime, ce qui a été le cas cette fois encore.
Quoiqu'il en soit il devrait en résulter une direction clairement "modernisatrice", derrière Segolène Royal qui a obtenu le plus de suffrage mais avec les deux motions suivantes que rien de fondamental ne différencie, et qui rapprocherait le PS des autres partis sociaux-démocrates européens.
-La seconde, c' est d'observer que le parti est ingouvernable, qu'il fonctionne encore comme la IV ème république alors que le PS a été au pouvoir une vingtaine d'années sous la Vème et fait des projets de VIème. Que les militants n'ont pas choisi assez clairement pour faire taire les innimitiés voire les haines personelles des "égos" socialistes: Bertrand deteste Martine qui hait Ségo laquelle trouve Bertrand décidément macho etc. Il peut en resulter tout et n'importe quoi y compris un front anti Royal, ce qui serait une insulte au vote des militants et à la démocratie. Et tout ça au nom de quoi? Ne vous y trompez pas, toute haine mise à part, le sujet sur lequel s'apprêtent à s'affronter ces braves camarades n'a trait ni à la mondialisation ou à la façon de la réguler, on ne se déchire pas non plus sur la politique d'intégration, d'éducation défaillante, ni sur aucun autre sujet fondamental, mais sur celle-ci: Doit-on oui ou non s'allier au Modem pour gagner? Le fait que certains (Aubry) aient répondu positivement lors d'élections locales n'empêche d'ailleurs pas les mêmes de combattre farouchement cette idée dans la préparation du congrès, prêts à faire don de leur personne pour combattre l'hydre libérale supposée se cacher derrière Bayrou, lequel Bayrou a profité de ce psychodrame interminable depuis un an et demi pour se positionner en opposant numéro un à Sarkozy, et se frotte les mains d'avance de ce qui pourrait se passer à Reims.
Notez que cette question a d'autant moins de sens que si le PS devenait-un miracle?- une force d'opposition crédible rassemblée derrière un leader respecté (qui peut tout à fait être Royal), le député du Béarn pourrait commencer à se faire du soucis.
De quel scenario sommes-nous le plus proche? Réponse à Reims dès samedi.

Commentaires

Sylvain Attal,

Dans votre présentation, il est noté que vous êtes journaliste. Ce que j'ai du mal à croire quand je lis ce genre de billet. En effet, il semblerait que vous donniez votre avis sur le congrès du PS sans avoir lu les motions qui y sont présentées. Opposer une motion (la C en occurrence) avec les autres sur la question du protectionnisme montre que vous n'avez pas lu celle de M. Aubry (qui serait dans le paquet réformisto-européano-moderno-démocrate) qui appelle elle aussi à l'activation des tarifs extérieurs communs... Sans parler du très moderne Barack Obama qui aurait aussi apparemment de "vieilles recettes" protectionnistes puisqu'il propose les mêmes mesures au niveau des US. Arrêtez de vouloir créer des clivages là où il n'y en a pas ou venez mettre les pieds dans une section socialiste.

Pour la dernière fois, au PS, il n'y a que des réformistes, européens, partisans de l'économie sociale et écologique de marché...

C'est à cause de gens de votre espèce que ce parti n'arrive pas à se reconstruire. En prenant parti pour l'un ou l'autre des protagonistes (ici visiblement, Ségolène Royal) et en stigmatisant les autres, vous ne faites qu'attiser la haine et les tensions qui existent au PS. Vous autres "journalistes", vous avez votre part de responsabilités dans le drame qui se déroule...

Écrit par : Mr Robert | 12/11/2008

Mr Robert,

comment se fait-il qu'avec tous ses militants, son implantation locale, ses associations affiliées et syndicats sympathisants, ses think tanks et ses intellectuels le PS ne parvienne pas depuis des années à délivrer un message clair sur sa ligne nationale ? Est-ce à cause de la presse ? Permettez moi d'en douter...

On assiste simplement à l'interminable décomposition d'un empire comme il est fréquent quand plusieurs héritiers veulent se partager le gâteau. Le résultat du vote des motions est un non-événement. 4 motions au coude à coude, mutuellement incompatibles (la place me manque pour lister les points de blocage), c'est représentatif de l'état du PS, replié sur son nombril et stérile au plan national depuis des années.

Écrit par : Daryn | 12/11/2008

Faire reposer les difficultés du PS sur mes frêles épaules est tout simplement risible!
Il se trouve que j'ai lu attentivement les motions (et j'ai du mérite!). Je ne mets pas sur le même plan la questions des tarifs exterieurs communs avec certaines déclarations de Benoit Hamon (qui est euro sceptique) sur la necessité du protectionnisme. Quand à Barack Obama, je ne sous estime pas non plus la tentation protectionniste des démocrates américains. J'attends simplement de voir et je doute qu'ils remettent en cause, sauf ponctuellement, le principe de la libéralisation du commerce.

Écrit par : sylvain attal | 12/11/2008

-le plus de suffrage(s)
-inimitié, et non innimitié
-du souci ,et non du"soucis".

Peut mieux faire !

Écrit par : Laure Tograf | 12/11/2008

55% des militants ne se sont pas déplacer pour voter, alors a quoi attribuer cette désaffection sinon au fait que les militants ne se reconnaisse plus dans ce parti L'effet 20 euros qui a drainé des sympathisants a eu un effet en trompe l'œil De même Royale qui se réclame d'une légitimité a devenir 1er secrétaire, par ce qu'elle obtient 29% des voix et tout aussi trompeur
Enfin Royale se sont des vieilles pratiques Miterrandesques recyclées ,reliftées ,relouquées,mais qui ne trompe la encore personne On ne fera pas du neuf avec une éléphante,qui avec son compagnon ont pendant des années phagocyter tout les rouages institutionnels et politique du PS

Écrit par : antimythe | 12/11/2008

Mr Robert : "au PS, il n'y a que des réformistes, européens, partisans de l'économie sociale et écologique de marché"

votre commentaire a le mérite de montrer dans quel délire le PS s'est enfermé : ses leaders ont des conceptions bien plus "à droite" que celles des Démocrates, mais pour pouvoir continuer à se proclamer "de gauche", ils ont trouvé un critère : le refus de s'allier avec les Démocrates. À moins que ceux-ci ne se disent "à gauche", explique ce matin Vincent Peillon. C'est insulter le vocabulaire.

Écrit par : FrédéricLN | 12/11/2008

Je ne vois qu'une chose vraiment juste dans tous ces coms :

Mr Robert : "Dans votre présentation, il est noté que vous êtes journaliste. Ce que j'ai du mal à croire quand je lis ce genre de billet."

sylvain Attal est un fake journaliste...

Écrit par : Don Toncoul | 12/11/2008

Les démocrates "voila une lessive qu'elle est bonne" dirait Coluche Eh oui les autres partis sont anti démocratique et,seul le Modem est démocrate,"et retient dans ses petits bras musclés,toute la crasse "
Sans blague ?!!!

Écrit par : antimythe | 12/11/2008

POURQUOI PAS D.S.K. ? LUI QUI VIENT D'ÊTRE BLANCHI !!!! IL AURA AU MOINS L'AVANTAGE SUR LES AUTRES D'ÊTRE TRES PROPRE !
IL S'EST EXCUSE PUBLIQUEMENT, ON L'A "DEBARRASSE" DE CES SOUCIS... QUOI DE MIEUX DANS UN P.S. EN Pleine Sinistrose !

Écrit par : DEDE01 | 12/11/2008

Cher Sylvain,
Ton texte m'a semblé juste et mesuré; Mais tu as commis un méfait: tu ne fais pas preuve de défiance ou d'agressivité vis à vis de Ségolène Royal, ce qui a déchainé l'ire de Monsieur Robert.
Ne vous en déplaise, chers membres du club TSS, elle arrive en tête du choix des militants! Elle a donc la main pour prendre le leadership du PS. Sur le fonds, pas de soucis majeur (je passe le point de l'alliance avec le Modem, laissez moi rire: On peut le faire entre les deux tours mais pas le dire avant, c'est ça?). ; Elle est sur la même ligne "social démocrate" que Bertrand et Martine (encore que je n'aime pas ce terme déjà démodé, mais le PS français a loupé cette étape et il faut bien en passer par là!). La gauche du parti a été brillamment représentée par B. Hamon, chapeau, sincèrement. Mais cette ligne là n'est clairement pas majoritaire... dommage que B Hamon ne soit pas dans le camps largement majoritaire, le parti a besoin de jeunes brillants de sa trempe. Sur la forme donc, puisque c'est exclusivement là dessus qu'elle est attaquée. Sans être ségolènomaniaque, je pense que l'on peut faire confiance à sa force combattive et à sa volonté de réformer et d'ouvrir le PS. A son désir de mettre fin aux bonnes vieilles méthodes particratiques. A son projet de nouvelle gouvernance.
La bonne nouvelle réside dans le fait que les procès en incompétence de S. Royal n'ont plus lieu, ses amis socialistes semblent s'être calmé après avoir craché l'essentiel de leur venin pendant la campagne présidentielle. Reste l'irritation qu'elle suscite, notamment en raison de son côté un peu "glamour", "illuminé"... "Aimez vous les uns les autres". Je ne suis pas fan non plus, mais passons là dessus! Faisons lui confiance! Allez,un petit effort: laissez votre irritation de côté! Sans être "la femme providentielle", avec ses amis (Vals, Savary et bien d'autres) elle porte un espoir de renouveau du PS.

Écrit par : marie-pierre | 12/11/2008

antimythe : ????

le terme "démocrates" pourrait pourtant vous être familier, il me semble utilisé à longueur d'antenne par les radios et télévisions ces jours-ci !

Écrit par : FrédéricLN | 12/11/2008

chers amis socialistes, vous n'aimez pas le Modem, vous avez la nostalgie de l'union de la gauche et avez un leger problème avec l'évolution de la société, de l'économie, avec la mondialisation. Ce n'est pas nouveau, mais auriez vous aussi désormais un problème avec la démocratie? Il y a une règle commune à tous les sytème démocratique, c'est qu'il revient à celui ou celle qui a une majorité même relative de tenter de rassembler autour d'elle. Y parviendra-t-elle? c'est son problème, mais si la seule alternative c'est le rassemblement des autres autour du rejet de sa personne, alors je vous le dit calmement le PS est tout simplement cuit, cramé.
S

Écrit par : sylvain attal | 14/11/2008

Que cette annexe de l'UMP s'autodétruise une bonne fois pour toutes et qu'on n'en parle plus!

Écrit par : othello | 17/11/2008

je n'aime pas le Modem, j'ai la nostalgie de l'union de la gauche et nous avons un leger problème avec l'évolution de la société, de l'économie, avec la mondialisation. C'est vrai est ce n'est pas nouveau du tout. Je suis completement pour PS!

Écrit par : Freya - Fishing Shop | 23/03/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu