Avertir le modérateur

25/08/2008

Perles de l'été

Pendant ces vacances, j'ai fait ceinture. Même pas de connexion internet sous la main! Petite session de rattrapage, pour ne pas vous laisser sur votre faim!
-Dès mon retour, crise internationale majeure avec la guerre russo-georgienne qui balaie les espoirs de l'après guerre froide. Je me suis d'abord méfié de l'anti-poutinisme primaire, réflexe des medias français. Saakachvili n'avait-il pas déclenché les hostilités en lançant cette attaque contre les séparatistes ossètes au prix de nombreuses victimes civiles? Puis, très vite la réalité du piège russe n'a pas tardé à éclater, tout comme les réelles intentions de Moscou: Abattre le régime pro-occidental georgien et "finlandiser" un pays qui regarde vers l'Union Européenne et l'Otan. Medvedev et Poutine se sont joué de Sarko qui pensait sincèrement que les Russes étaient encore des "partenaires" qui voulaient seulement donner une leçon au diablotin de Tbilissi. Il s'agissait en fait de défier l'Otan et de mettre à l'épreuve la résolution de l'occident. L'affaire n'est pas terminée. Certes, personne n'a envie de "mourrir pour Tbilissi", mais il est inconcevable de laisser la Russie contrôler le transit du pétrole d'Azerbaïdjan via l'oleoduc BTC, alors qu'elle a déjà montré qu'elle n'hésitait pas à faire un usage politique des robinets de gaz.
La donne géopolitique globaleva s'en trouver durablement modifiée. Cela a déjà pour éffet de remettre en selle Mc Cain dans la course à la Maison Blanche et explique le choix du véteran Jo Biden comme collistier d'Obama. Ce n'est qu'un début. Avec la Russie on est passé en quelques semaines de la détente d'après guerre froide à la sècheresse des thèses Huntingtonienne sur le "choc des civilisations".
-Les JO ont été un triomphe total, sportif et politique, pour la Chine. Poulidor est bien français. Nous sommes quasiment champions du monde des medailles d'argent et de bronze et nous sommes satisfaits, semble-t-il, de jouer les seconds rôle (pardon aux experts, étonnants et à Alain Bernard). Comme prévu, les milliers de journalistes accrédités à Pekin ont décortiqué les vices du régime chinois, aux quatre coins d'un pays-continent, ouvert les yeux du monde sur les exactions au Tibet, les atteintes au droits sociaux et humains etc...Je plaisante bien sûr. Il n'y en a eu que pour l'excellence de l'organisation chinoise, la gentillesse de l'accueil etc. Ces jeux resteront comme ceux de la honte et de la crétinisation de masse. Mais c'était inévitable tant le CIO a abdiqué son ideal. Le choix de Pékin était bien entendu une erreur. Il n'a été fait que pour satisfaire les sponsors, ces nouveaux dieux du stade. C'est d'ailleurs, hélas tout ce que sont devenus les JO: Tout sauf des "jeux" justement, plutôt une opération commerciale planétaire, comme l'attestent les émoluments extravagants du héros de ces jeux, Michael Phelps.
Est-il trop tard pour en tirer les leçons, à Sotchi par exemple?
-Dix soldats français tombés en Afghanistan en une seule journée. Etait-ce une erreur de les y envoyer? Je ne crois pas. Mais de laisser le pilotage de cette "guerre" aux Américains qui viennent encore de commettre une gigantesque bavure en bombardant un rassemblement de civils et ont ainsi le don de se mettre à dos les populations civiles, certainement. De faire comme si le Pakistan n'était pas la source du problème, aussi.
-Coup de chapeau à Jack Lang. Dieu sait s'il n'est pas toujours irréprochable, mais en votant en faveur d'une réforme constitutionnelle certes incomplète (le Sénat), mais qui restaure le parlementarisme, il a été un des rares fidèles aux idéaux du Parti Socialiste depuis 50 ans. Quand au PS il s'est encore discrédité dans une opposition bête et méchante. Pitoyable.
-Siné antisémite? J'ai écrit, il y a quelques années et avant d'autres-dans "La plaie"- que cette question est déplacée. La seule chose interessante c'est de se prononcer sur ce qui est dit et écrit. De ce point de vue, il n'y a pas deux sortes d'antisémitisme. Un antisémitisme de droite, à la Le Pen qui mériterait châtiment immédiat, et un autre auquel l'anarchisme servirait de circonstance atténuante. Or la sortie du vieil anar de Charlie Hebdo était bien puante, révélatrice d'une levée d' interdits. Il n'y a qu'à voir, sur google (et depuis des années) le nombre de recherches du type "Sarkozy+juif" et ces derniers jours, comme le révèle site de La Paix Maintenant, "Biden+juif". Il semble que dès qu'une personnalité émerge dans une position de pouvoir, le dernier jeu à la mode, à l'abri de ce cabinet d'ombre qu'est internet, soit de vérifier si il, ou elle, n'a pas des accointances juives. Inquiétant...et surtout révélateur.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu