Avertir le modérateur

02/01/2008

Qu'est-ce qu'une politique de civilisation?

Pardonnez-moi de commencer l'année avec un tel sujet qui n'aura pas la légèreté des bulles de champagne du réveillon...Mais il promet d'être "la" grande controverse politique de ce début 2008: Qu'entendait donc notre Président lorsqu'il concluait ses premiers voeux, le 31 décembre, par cette affirmation: "J’ai la conviction que dans l’époque où nous sommes, nous avons besoin de ce que j’appelle une politique de civilisation." Il y a ceux que le simple mot  civilisation fait frémir ou bondir. Pour ceux-là la cause est entendue, Sarkozy s'est encore un peu rapproché de Bush et veut entrainer la France dans le sillage d'un "choc de civilisation". Ce sont les autruches, les "exorcistes du dialogue des cultures" auxquel faisaient référence Hubert Védrine dans un article fameux de 2003, intitulé "Comment nier le clash Islam-Occident?" En effet, il est inutile de nier que ces civilisations sont en plein conflit. Encore plus stérile de se contenter d'observer que les partisans de la confrontation sont ultra-minoritaires des deux côtés. La réalité est  bien là: De plus en plus de gens croient à la supériorité de leurs valeurs et de leur culture, aussi bien en Islam qu'en Occident, ce qui occasionne des déflagrations aussi bien au large (Irak, Afghanistan, Pakistan, Israël) qu'au sein des sociétés multiculturelles que sont devenues les nations occidentales. Faut-il pour autant tomber dans l'écueil du relativisme culturel? Ce serait une erreur fatale. Si c'est ce qu'a voulu dire Nicolas Sarkozy, alors il aura eu l'immense mérite d'enfin sortir du déni permanent dans lequel, à quelques exceptions près, se réfugie notre classe politique dès que l'on aborde ces sujets. On ne peut plus s'en tirer par des pirouettes sur le "respect". C'est d'ailleurs ce que semble indiquer la suite de son allocution de voeux:
Nous ne résoudrons rien si nous ne bâtissons pas l’école et la ville du XXIème siècle, si nous ne mettons pas au cœur de la politique le souci de l’intégration, de la diversité, de la justice, des droits de l’Homme, de l’environnement, si nous ne retrouvons pas le goût de l’aventure et du risque, le sens de la responsabilité en même temps que celui du respect et de la solidarité, ou si nous n’entreprenons pas de moraliser le capitalisme financier (...)
Beau programme en effet. Qui voudrait y retrancher quoi que ce soit?
Dans la même optique, le projet "d'union de la méditerranée", cher au Président français peut et doit se concevoir comme un projet "de civilisation". Il doit montrer, idée si chère à Camus, qu'au delà des différences culturelles et religieuses, il existe de vraies valeurs communes, celles de cette vieille civilisation méditerranéenne, et qu'il faut d'urgence réinventer un grand projet fédérateur autour d'elles, qui ne soit pas seulement économique et social, mais aussi culturel. Cela n'ira pas sans difficultés car des fossés se sont creusé. Là encore inutile de se dissimuler ces choses. Et nous devons, ici en Europe, assurer notre cohésion sociale sans rien céder sur nos valeurs, mais aussi sans tomber dans le complexe de supériorité.
Celà suppose, je le crois, de rester absolument intransigeant sur la laïcité. Cela ne veut pas dire ostraciser les religions. Mais rester ferme sur les seuls principes qui nous permettent de vivre ensemble. Et sur ce sujet, Sarkozy donne des signaux contradictoires et disons-le parfois franchement inquiétants, comme récemment dans son discours aux cardinaux au palais de Latran (Vatican). Nul ne peut lui reprocher d'appeler à un peu de transcendance, ne ne pas se limiter au champ du matériel (même s'il est lui-même visiblement très à l'aise dans la société de consommation et du paraitre!), ni même de rappeler les racines chrétiennes de la France. Mais sans doute est-t-il allé trop loin en proclamant que:
Dans la transmission des valeurs et dans l'apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s'il est important qu'il s'en approche, parce qu'il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme de l'engagement porté par l'espérance.
Certes, il est possible de le vérifier tous les jours les instituteurs d'aujourd'hui ne sont hélas plus ceux de la IIIème République, et l'école de la république faillit de plus en plus à sa mission d'intégration. Par négligence de l'Etat, mais aussi parce qu'une génération de maitres a versé dans un irénique relativisme culturel. Mais de là à sous entendre que ceux qui croient encore à cette mission de l'école laïque sont condamnés à ne pas enseigner à leurs enfants la différence entre le bien et le mal...Voilà une conception bien réductrice de la laïcité et qui, surtout, fait l'impasse sur les échanges heureux de la République avec le monde spirituel et religieux, continue à raisonner comme si la guerre faisait encore rage entre laïcs et religieux, ou pire donne le sentiment qu'un rééquilibrage est souhaitable au profit des religions. C'est ce que peut avoir de dangereux  ce concept de laïcité "positive" ou "ouverte". Car il laisse entendre que jusqu'ici elle aurait été "négative" ou "fermée", précisément ce que veulent faire croire les intégristes et fondamentalistes de tout poil, alors qu' évidemment il n'en est rien.
Surtout, poussons le raisonnement du Président jusqu'au bout. Si les instituteurs ne peuvent remplacer les curés et les pasteurs, pourquoi ne pas ajouter à la liste les imams puisque l'Islam est devenue la deuxième religion de France? Et là, ce serait remettre le doigt dans  l'engrenage infernal que Sarkozy dit vouloir stopper, même quand-fort maladroitement -il laisse entendre dans ses conversations privées qu'il y a trop de musulmans en Europe (voir le récit qu'en fait JM Quatremer dans son blog). On ne peut imaginer plus mauvais signal envoyé aux populations musulmanes-ou d'origine musulmanes- qui sont déjà, particulièrement en France, scandaleusement discriminées.
Je sais bien que le but est plutôt de réaffirmer la foi dans nos valeurs pour résister  au défi représenté par le choc de Islam-occident. C'est néanmoins une impasse. C'est oublié que l'ennemi ce ne sont pas les "musulmans" mais l'emprise de la religion, particulièrement de l'Islam, sur la société. C'est ne pas voir, au delà du danger du fanatisme islamique, l'espoir (pour reprendre un terme religieux) que recèle la capacité d'intégration des sociétés démocratiques, et laïques occidentales. J'en ai relevé un dernier exemple dans un reportage sur le milieu des homosexuels musulmans à Berlin, publié le jour de l'an, dans le Herald Tribune. Et le témoignage de Fatma Souad, transexuel turc de 43 ans, figure des nuits "gay" de Berlin: "Selon la partie de la ville ou je me promène, je peux recevoir un coup de poing dans la gueule parce que je suis étranger, ou parce que je suis un pédé." D'autres jeunes homosexuels originaires de Turquie avouent que si leurs parents ou leurs frères connaissaient leur vie sexuelle, ils les tueraient. Encore une fois les premières victimes du choc de civilisation sont là, dans les cabarets berlinois, mais aussi dans les universités, les journaux, les cabinets d'avocat, des pays musulmans.
Aujourd'hui, la liberté d'avoir ou non une religion, de pouvoir en changer, le respect du libre choix de ses orientations sexuelles sont mieux garanties par notre système de valeurs occidentales, symbolisé par la laïcité. Respecter la religion est une chose. Admettre qu'elle a aussi influencé nos sociétés est une évidence, comme le fait qu'elle puisse être nécessaire à un certain questionnement spirituel ou moral. Mais la laisser empiéter sur l'espace public serait une faute.



Commentaires

Une idée tend à se répandre de plus en plus, elle consiste à affirmer que l'Occident sera ou bien islamisé, ou bien rechristianisé. Le choix nous appartient, car nous pouvons choisir. Je suis donc, quant à moi, tout à fait dans l'optique du président.
Vous dites qu'il faut protéger la laïcité... celle-ci est pour moi la maison de paille d'un des trois petits cochons. Que pourra la laïcité face à une population musulmane démographiquement supérieure ? La laïcité en elle-même peut très bien s'associer à une valorisation de notre culture chrétienne, permettant d'affirmer une identité claire face à un islam déterminé à conquérir l'Occident. C'est dans ce sens que Sarkosy a parlé de poltique de civilisation.

Écrit par : Tannhäuser | 02/01/2008

Tout à fait d'accord...

Pour Pierre Assouline (http://passouline.blog.lemonde.fr/2008/01/02/quand-henri-guaino-plagie-edgar-morin/), les termes "politique de civilisation" et "nouvelle renaissance" sont des copier/coller du travail d'Edgar Morin.

bonne année

Écrit par : l'homme lisse | 02/01/2008

L'an passé on parlait d'un ministère de l'immigration... il est aujourd'hui une structure qui semble vouloir faire des raffles au coeur meme des sanctuaires publics... hopitaux, soupes populaires...

L'an passé, on parlait de racaille et voyous... la Banlieue s'est encore récemment enflammée à la suite d'un accident de la route particulier.

L'an passé un homme voulait le pouvoir meme en ce rasant et en décomplexant une droite frontiste...

Aujourd'hui on parle d'une politique de civilisation... cela ressemble à une histoire d'homme nouveau, de pureté de race... cela rappelle aussi certains discours prononcés à Dakar sur l'Homme Africain. La pente est glissante car au meme moment les CRS mattent des irréguliers mis en cage aux portes de la capitale, au meme moment des barques sombreux au large des cotes de l'Europe... Au meme moment, Monsieur Kadhafi fait un barrage contre l'immigration... à base de désert, de mort de soif... pour que notre civilisation gagne plus... sans travailler plus...

Écrit par : Yannick Comenge | 02/01/2008

La France est un pays multiculturel et multiconfessionnel. C'est un fait. Il y a aussi les autres: athés, agnostiques. Et dans cet ensemble, la laicïté est un ciment qui tient tout. Prenez une direction, et tout s'écroule.

De plus, le rôle d'un président c'est de représenter tous les français et pas seulement une partie, pas seulement les croyants, et parmi ceux-ci les chrétiens. M. Sarkozy dépasse les limites, et si demain il y a une guerre civile, ce sera de sa faute.

En ce qui concerne le "danger" de l'islam, c'est un faux problème. D'abord, l'islam n'est pas un tout (regardez les alévis qui sont persécutés en Turquie), et avec la démocratisation de leurs pays, les populations adoptent un mode de vie européen (vous ne trouverez pas de fils de médecin, député, ministres... qui ne vit pas comme un européen. Leur rêve c'est le modèle américain ).

Mais une question essentielle s'impose: doit-on sacrifier la lacité sous prétexte qu'il faut combattre l'islam ? Est-il besoin d'insulter les athés ( Raffarin a parlé d'apostats qui ne seraient pas bons pour la France). Que dire à ces millions de jeunes d'origine musulmane qui veulent s'intégrer quand devant leurs yeux vous affichez une "guerre des religions".

Et quand bien même vous appliqueriez un modèle de purification à la Sarkozy, vous ne pourrez pas empêcher les gens d'exercer leur foi, ceux qui ont envie d'être musulman de le devenir, les athés de le rester...

En vérité, je vous le dis, tout celà c'est de la poudre aux yeux, pour empêcher les gens de voir que Sarkozy fait "fausse rut", comme dit l'Autre.

Écrit par : Albert | 02/01/2008

Les couleurs de Mr Sarcozy sont connues . Il a subit l'influence des nouveaux conservateurs qui entourent le président W Busch . Donc par voie de conséquence il est sur la meme ligne . Pour tout homme qui possède quelques peut de sagesse on ne peut souffler encore plus sur le feu . Il faut certainement un zest de religion dans la vie en socièté . Pour moi la religion est en général un refuge pour les faibles , c'est une conslation et dans la vie en général il faut de l'illusion pour pouvoir supporter toutes les mediocritées . La societé , la politique doivent etre gardée en dehors du fait religieux .Qant aux chantres de choc des civilisations , d'abord ils sont minoritaires bien que influents et la grande masse de la population est tenue en dehors de ce démons idéologique.

Écrit par : boukhari | 03/01/2008

On peut discuter à l'infini sur les propos tenus par tel ou tel responsable politique tout comme tel citoyen, mais il semble que votre "journal" ait déjà pris son parti avant même d'avoir ouvert ses colonnes à ceux qui ne seraient pas en conformité avec vos idées forcément très orientées à gauche, seule détentrice de la seule vérité.
C'est dommage car on commence à parfumer l'opinion de ces remugles maotrotstalinismes qui oni fait tant de victimes plus que toutes autres formes de pensées.

Écrit par : hlodwig | 03/01/2008

Laissons errer dans la divagation spirituelle ceux qui s'accrochent aux dogmes des religions comme finalité de l'espèce humaine.
Il est facile de dire tout et n'importe quoi sur ce qu'on ne prouvera jamais.
OK pour l'esprit au ciel pour ceux qui le souhaitent, mais nous avons les pieds sur terre et c'est sur terre que nous devons lutter pour notre survie. Alors laissons les rêveurs interpréter les discours de Sarkozy à leur façon. Ce que nous demandons à notre Président, c'est de mettre en oeuvre ses promesses qui l'ont fait élire, pas de philosopher sur l'avenir du monde.
C'est l'homme qui fait son histoire et personne d'autre.
C'est vrai que les "professeurs des écoles" ont un rôle important, je pense qu'une grande partie de mon éducation leur est due, mais il est vrai aussi que je déplore la façon dont certains gèrent leurs tâches même s'ils pensent être dans le droit chemin. Mais de là à revenir à confier cette tâche au ministère du culte, ce ne sont que des balivernes. Il faut repenser la formation des professeurs d'écoles dans leur rôle: transmettre un savoir, un savoir être, un savoir faire, un savoir réagir pour savoir devenir. Les outils existent ils n'ont pas vraiment changés. Il faut réapprendre aux maîtres à savoir s'en servir. C'est l'école la base de nos civilisations. La pratique religieuse en France s'arrête dans la majorité des cas à la communion après elle revient de temps en temps lors de certaines fêtes. Mais existe-t- il encore 10 à 15 % de pratiquants ? Même dans les autres religions, j'en doute. Faites un tour dans les différents lieux de cultes les jours de prières et vous verrez que çà ne représente pas un grand pourcentage de la population.
Il faut revenir au concret et répondre aux besoins fondamentaux de l'homme. Et éviter qu'il hypothèque son avenir par toutes sortes de dérives. C'est dans le concret que l'homme bâtit son histoire pas dans les rêveries dogmatiques.
Laissons les peuples empreints de rêveries spirituelles évoluer vers le plus rationnel.
En France nous avons un peu d'esprit au ciel mais toujours les pieds sur terre et c'est heureux.

Écrit par : analber | 03/01/2008

Voilà un blog sympa à connaître :

http://maester.over-blog.com/

A bientôt !

Écrit par : earthfreeman | 12/01/2008

LIRE MES ARTICLES DANS SOS REPORTERS FIL INFO SANTE MOTEUR DE RECHERCHE GOOGLE.........

AINSI QUE MES ARTICLES DANS MON BLOG NOUVELOBS......

LES RENSEIGNEMENTS GENERAUX A LA MAISON EN SEPTEMBRE 2005 PARCE QUE J AI OSE DENONCE LA TARTUFFERIE JUDIDICIAIRE DONT J AI ETE VICTIME

EN ENVOYANT UN E.MAIL A L ELYSEE A M. CHIRAC

JE SUIS EN SURSIS..... UN CITOYEN SUR CENT CONTAMINE PAR LE VIRUS DE L HEPATITE C

VIRUS POTENTIELLEMENT MORTEL HEPATITE C CHRONIQUE CIRRHOSE CANCER DU FOIE

MA LUTTE CONTRE LES AVOCATS DE L ETABLISSEMENT FRANCAIS DU SANG PENDANT 12 ANS.....

UN DOSSIER A LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L HOMME POUR FAIRE CONDAMNER L ETAT FRANCAIS POUR DELAIS JUDICIAIRES NON RAISONNABLES.....

JE SUIS A BOUT...... L EFS PROTEGE SES COMPAGNIES D ASSURANCES MULTINATIONALES EN ORGANISANT UNE CAMPAGNE DE DESINFORMATION MEDICALE ET SCIENTIFIQUE PRES LES TRIBUNAUX FRANCAIS ......

AIDEZ MOI AIDEZ VOUS JE SUIS JE CROIS AU BOUT DU ROULEAU

CES SALAUDS ONT EU RAISON DE MES FORCES....... PREUVES ECRITES DE TOUTES MES ALLEGATIONS..... LE PREMIER QUI DIT LA VERITE...... PREUVE ECRITE DU PASSAGE DES R.G. A LA MAISON.......

ON M A TUEE PSYCHOLOGIQUEMENT ....... 60O.OOO A UN MILLION DE PORTEURS EN FRANCE

LE VIRUS QUI TUE LENTEMENT...... VOUS ETES PEUT ETRE CONCERNE....

AUCUNE PREVENTION DE MASSE POUR DES RAISONS PUREMENT POLITICO-FINANCIERES.... ENVELOPPE GLOBALE INDEMNITAIRE TROP CONSEQUENTE...... DONC L ETAT CONFORTE LA DESINFORMATION DES AVOCATS DE L EFS..... CE QUI L AUTORISE ENSUITE A PRATIQUER UNE POLITIQUE D INDEMNISATION DE QUOTAS IGNOMINIEUSE.......

regereau.nicole@orange.fr J ENVISAGE DE GENERER UNE PETITION AU PLAN NATIONAL

S I J AI ENCORE ASSEZ DE FORCES

Écrit par : regereau | 15/01/2008

PARDON A SYLVAIN ATTAL ET AUX LECTEURS D'AVOIR ETE HORS SUJET......

MAIS CE DRAME PERSONNEL, QUI JE LE RAPPELLE, par extension, POURRAIT CONCERNER

ENVIRON UN CITOYEN SUR CENT

Je le porterai dans ma chair et mon esprit jusqu'à mon dernier souffle...... Par moment, je me demande si je ne suis pas devenus schyzophrène, et si c'est bien moi, citoyennne ordinaire, qui ai du subir " la question " (sic) pendant deux heures au moins de cet AGENT DES R.G. ENVOYE A MON DOMICILE PAR NOTRE REPRESENTANT SUPREME MONSIEUR SARKOZY, alors ministre de l'intérieur ......

LA BONNE QUESTION A POSER EST : POURQUOI AIS-JE RECU LA VISITE D'UN AGENT DES R.G. ? NICOLE REGEREAU, citoyennne CONTAMINEE PARMI UN MILLION ENVIRON PAR LE VIRUS C, n'intéressait personne et d'ailleurs n'intéresse toujours personne........ PAR CONTRE, NICOLE REGEREAU, CITOYENNNE ORDINAIRE, :

QUI SOUDAINEMENT SE PLAINT AU PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE EN POSTE :

D'UN PROCES QUI REMET EN CAUSE LA RESPONSABILITE DE L'ETAT

QUI DE SURCROIT, AFFIRME, QUE LES AVOCATS DE L'ETABLISSEMENT FRANCAIS DU SANG ORCHESTRENT UNE POLITIQUE DE DESINFORMATION MEDICALE ET SCIENTIFIQUE, pisqu'ils prétendent que l'HEPATITE C SERAIT ERADIQUEE EN FRANCE A 85 % pour certains génotypes de virus ..................... ( PAGE DE L'ARGUMENTAIRE EN MAINS )

La, la PETITE REGERAU DEVIENT GENANTE ......... surtout lorsqu'elle a averti le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE QUE SI SON PROCES N'ETAIT PAS REVISEE, elle irait s'enchainer AU MINISTERE DE LA SANTE OU DE LA JUSTICE ...... OU COMMENCERAIT UNE GREVE DE LA FAIM...... ou irait à l'assemblée nationale balancer des tracts du perchoir SUR LA TETE DE NOS ELUS, afin de les sortir de leur sieste perpétuelle ........................

J'ajoute, qu'ébahie par la perspective de cette visite, MON AVOCAT qui était alors Maitre FLORAND, l'avocat de Patrick DILS, ( j'avais quitté une association qui se permet de faire attendre 3 ans un MALADE CONTAMINE AU PRONOSTIC DE VIE DIMINUE, pour OBTENIR UNE PREMIERE EXPERTISE MEDICALE..... ) n'en crut pas ses oreilles, et pensais que j'affabulais....

J'ai donc demandé au deputé des YVELINES, M. CARDO, de faire diligenter une enquete pour etre sure qu'il s'agissait bien des R.G., hésitant à ouvrir ma porte à n'importe qui..... allez savoir ....... Eh bien, non, j'ai encore en mains aujourd'hui la réponse de M. CARDO, il s'agissait bien d'un agent des R.G. MOTIF OFFICIEL DE SA VISITE : tous mes courriers envoyés à l'Elysées, entre autres, j'avais joint personnellement les 577 députés par lettre nominative timbrée, personnalisée ....... FAIRE REMONTER L'ENQUETE AU PLUS HAUT NIVEAU SI DYSFONCTIONNEMENT JUDICIAIRE IL Y AVAIT EU.......

Tu parles ...... sans doute cet agent est-il venu " me jauger psychologiquement ".... allez savoir au cas ou j'aurais été une émule de Ben Laden ......

Cet homme au demeurant charmant, m'a ecoutée sans broncher, et a SEULEMENT "TIQUE" si je puis dire QUAND JE LUI AI DIT QU'UN DOSSIER AVAIT ETE DEPOSE A LA COUR EUROPEENNE DES DROITS DE L 'HOMME,

POUR FAIRE CONDAMNER L'ETAT FRANCAIS POUR DELAIS JUDICIAIRES NON RAISONNABLES AYANT PORTE ATTEINTE A L'INTEGRITE PHYSIQUE ET PSYCHOLOGIQUE DE L'INDIVIDU ..............

J'IGNORE CE QUE M. SARKOZY ENTEND PAR POLITIQUE DE CIVILISATION.......

MONSIEUR JOURDAIN FAISAIT BIEN DE LA PROSE SANS LE SAVOIR.........

Il est possible que M. SARKOZY, à court d'ARGUMENT POUR SA PROCHAINE CAMPAGNE PRESIDENTIELLE, NE POUVANT PLUS ARGUER " DU POUVOIR D'ACHAT DES FRANCAIS " puisque son souci de transparence ( plus blanc que blanc comme disait Coluche )
lui enjoint de NOUS AVOUER CARREMENT, et prends ca dans la tronche, QUE LES CAISSES SONT VIDES........ Que peut on répondre à cela ? , TROUVE LE REMEDE A TOUS LES MAUX DE LA PLANETE, ........ et ENTENDE SE PREOCCUPER :

....... DE REHABILITER UNE " MORALE PLANETAIRE DE REDISTRIBUTION DES RICHESSES " ........ DE REFAIRE LA GUERRE DES MONDES, D'EVITER QUE NOTRE CIVILISATION DE L'HYPER-PRODUCTIVITE CESSE DE CAPITALISER DES RICHESSES DANS DES PARADIS DITS FISCAUX, sans REDISTRIBUER....... ( IL EST VRAI QU'IL Y AURA BEAUCOUP D'APPELES ET PEU D'ELUS....... et que très peu seront assis à la droite du PERE ....... dans ces paradis élitistes ...... aux comptes numérotés inviolables ) .........

UNE CONTAMINEE PAR LE VIRUS DE L'HEPATITE C SOLIDAIRE DES 600.OOO A UN MILLION DE CONTAMINES ;

QUI SE BALADENT EN FRANCE AVEC CETTE SALOPERIE SOUVENT SANS LE SAVOIR...... BAH, VOYONS, AUCUNE INFORMATION EN CE SENS

UNE SURVIVANTE..... EN SURSIS......


Si vous vous sentez concerné pour ce parcours de vie...... D'autres justiciables contaminés ont du subir le meme sort, ou vont le subir.... MAIS SONT SANS DOUTE RESTES DANS LE SILENCE...... pour des raisons d'extreme fatigue ........ n'hésitez pas à me contacter, à me laisser des idées, SUR CE QU'UNE PETITION AU PLAN NATIONAL A TRANSMETTRE AUX PLUS HAUTS RESPONSABLES DE L ETAT, pourrait aider à l'activation de LA RECONNAISSANCE DE CETTE PATHOLOGIE DE CONTAMINATION SANGUINE ...... une simple coupure suffit à transmettre le virus dans certaines conditions.....

De plus, n'étant pas très internet, l'AGE QUE VOULEZ-VOUS...... structurer cette pétition nécessiterait que j'obtienne de l'aide technique.....

LE PREMIER QUI DIT LA VERITE ......... AUSSI GRAND QUE L'ON SOIT, ON N EST JAMAIS ASSIS QUE SUR SON CUL........

Nombre de nos politiques et politiciens feraient bien de s'en souvenir ET SURTOUT NE PAS OUBLIER :

QUE LA SEMPITERNELLE RAISON D'ETAT, QUE MOI J APPELERAIS PLUTOT RAISON ECONOMIQUE D'ETAT,

N'IMPLIQUE PAS NECESSAIREMENT DE SACRIFIER L'INTEGRITE PHYSIQUE ET PSYCHOLOGIQUE DE L'INDIVIDU

AU MOTIF OCCULTE DE PROTEGER LES FINANCES ETATIQUES. TIC ......

Il m'arrive certains jours de pouvoir conserver une certaine DISTANCIATION DE CETTE HISTOIRE QUI N'HONORE PAS LE PAYS DES DROITS DE L'HOMME, de pouvoir m'autoriser à PRATIQUER UN HUMOUR SALVATEUR,

MAIS CERTAINS JOURS, je n'y arrive pas, QUAND LE CORPS NE SUIT PLUS..... L'ESPRIT, LES EMOTIONS CHAVIRENT ET N'ATTENDENT PLUS RIEN......

n'oubliez pas mes articles dans SOS REPORTERS FIL INFO SANTE MOTEUR DE RECHERCHE GOOGLE à nicole regereau au moins un organe de presse qui n'obéit à aucune censure

Écrit par : regereau | 16/01/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu