Avertir le modérateur

19/06/2007

Haro sur l'ouverture!



Stupeur! Fureur et tremblements au PS. Ils sont scandalisés, indignés, révulsés. Mais comment a-t-il pu leur faire ça, le nouveau demi d'ouverture de l'équipe de France. Débaucher Bockel, et Amara! Et eux, les "traitres"? Quelle indécence, quelle immoralité!
Pourtant, je crois bien que l'on entendit pas de tels cris d'orfraie, à droite, lorsque Michel Rocard fit lui aussi l'ouverture (Stirn, Soisson, Durafour...). D'accord, Sarkozy fait encore plus fort. Il a non seulement le nombre mais aussi la qualité. C'est vrai, que les combats de Fadela pour l'égalité et la laïcité, c'est autre chose que l'eau tiède de Jean Marc Ayrault...Bon passons. Sous Mitterrand, souvenons nous, c'était Tapie qui était ministre de la ville. Du point de vue moral ça se posait là. Mais, que voulez-vous, Mitterrand lui avait tous les droits. Il était la gauche. Et quand on est la gauche, même si l'on perd les élections, on est quand même toujours en droit de dire ou est le Bien...
On commence à comprendre l'impatience de ces transfuges . Que dis-je? Leur désespoir de voir un jour la gauche devenir enfin pragmatique, d'arrêter de se payer de mots et de postures. Ok Fabius a piégé Borlo qui n'avait pas compris que dans "TVA sociale" il y avait "sociale". Infoutu de l'expliquer et pour cette raison mis à la porte de Bercy, non pas avec un bonnet d'âne, mais avec une augmentation! Cela s'appelle la politique....
Mais, même si cela a fait élire 60 députés de plus est-ce vraiment si brillant, alors que tout le monde sait qu'il est irresponsable de continuer à faire peser sur les seuls salariés et sur leurs employeurs (qui n'ont pas tous des golden parachutes) le poids de la protection sociale? Et Fabius, avec ça, est (re)devenu en un instant le héros du PS! La reconnaissance du ventre, direz-vous. Mais avec ce type de comportement le PS ne nous prépare rien qui vaille...
Bockel, était à lui tout seul le courant blairiste au PS. Sa motion n'obtint que 1% au dernier congrès. 1% pour un courant qui a fait ses preuves en dix ans de gouvernement outre-manche et va survivre à son créateur, non sans avoir rénové en profondeur la gauche! Mais le blairisme, au PS, même pour DSK (en tout cas dans ses propos publics) c'est déjà la droite. On l'écoutait à peine, Bockel, monsieur 1%, tant on le considérait déjà comme un étranger à la famille de "gôche". Et maintenant voilà qu'on le traite de traitre comme s'il avait vendu du beurre aux boches. Passé à l'ennemi avec son 1%, et ses convictions si peu partagées. A la fin on se lasse d'être tant méprisé. Mendès reveilles-toi ils sont devenus fous!
Que disait-il pourtant de si infâme, le maire de Mulhouse? Simplement que le petit peuple avait besoin de sécurité, qu'il fallait se montrer "dur avec le crime et avec les causes du crime". Et qu'il était temps de songer à produire avant de penser à redistribuer, de se préoccuper aussi du financement de la protection sociale, bref qu'il était temps qu'advienne "une gauche nouvelle (...) Une gauche capable de rompre avec le tout Etat, avec la culture de la dépense et de la redistribution irresponsable."
Au fond, on comprend qu'ils flippent les socialistes de voir peut-être, (je dis peut-être car je suis un sceptique professionnel mais je crois aussi à ceux qui osent qui transgressent les conformismes) la France se moderniser sans eux, pendant qu'ils en seront encore à s'entretuer.
Enfin, j'allais oublier, nous aurons la seule équipe présente à la coupe de monde de Rugby entrainée par un ministre. L'ouverture, il connait. Super chicos. Et si on perd, Sarko remanie?

Commentaires

On s'en fout, si les politiques devaient changer les choses ça se saurait. Et puis, avec les privatisations qu'ils ont mis en oeuvre, ils ont réduit leur propre pouvoir. Aujourd'hui c'est le MEDEF qui gouverne le pays, et les politiques ne sont que leurs soldats. Alors que ce soit Pierre, Paul, Jacques ou Fadela à tel ou tel poste, quel intérêt ? Ce sont tous des carrieristes qui renient leurs idées et leur parti à la première occasion. Pendant ce temps, nous continuons à trimer comme des chiens pour satisfaire des actionnaires qui exigent 15% de bénéfices en un an sur leurs investissements.

PS : "Et maintenant voilà qu'on le traite de traitre comme s'il avait vendu du beurre aux boches." Pauvre Sylvain Attal qui nous ressort une vieille expression de plus de 60 ans sur une guerre qu'il n'a pas connu.

Écrit par : pitxu | 20/06/2007

Merci encore à Laurent Fabius d'avoir mis en évidence l'incohérence d'une "TVA sociale"'... La droite tente de s'approprier le vocabulaire de gauche pour faire tout accepter... La TVA (sociale, tu parles !) va peser uniquement sur la consommation. Les cadeaux fiscaux aux plus aisés. Pourtant, un minimum de connaissance en économie permet de savoir que les plus pauvres ont la plus forte propension à consommer. Exemple : pour 100 euros d'augmentation d'un smicard, il va dépenser 80 euros de plus. Pour une baisse d'impôt de 200 euros à un "bon salaire" (disons 3500 euros mensuel), celui-ci ne va en dépenser que 50 euros... Parce qu'il vit déjà selon ses besoin, contrairement à un smicard, qui se prive chaque fin de mois (qui commence le 15 d'ailleurs).

Écrit par : Loïs GERIN | 20/06/2007

@loïs Gerin: Cet argument est parfaitement recevable, mais il existe théoriquement des moyens de compenser ce déséquilibre. Par exemple en modulant les taux. On peut par exemple avoir trois taux de TVA au lieu de deux et exonérer les produits de première necessité que consomment davantage les smicards. Est)ce que c'est la voie que retiendra le gouvernement, c'est une autre affaire...

Écrit par : sylvain | 20/06/2007

"la France se moderniser sans eux "


se moderniser a une connotation positive , j emploierais plutot le mot " changer "
Sarko n'est pas entrain de rendre la France meilleure , ni au niveau social , ni économique , ni culturel , ni institutionnel , ni media
il s' est fait engueuler à l' Ecofin ( mais on n' en parle peu ) , il garde l'article 49.3 ect...la liste est longue

il est simplement entrain de changer la France
En mieux ? dis-moi dans quelle classe sociale tu te situes et je te répondrai

Écrit par : araman | 14/07/2007

Je trouve cela étonnant de se féliciter de l'impact des débats sur la tva SOCIALE (les 60 députés ps en plus), et dans un autre temps de valoriser autant le blairisme. Croyez-vous que le blairisme nous apportera vraiment du social ? Il y a eu des avancées intéressantes outre-manche (salaire minimum, renationalisation...), mais en France, croyez-vous vraiment qu'un Bockel irait jusqu'à renationaliser EDF ?

N'est-ce pas cela le véritable tabou en France, sous couvert de dire que ce serait "révolutionnaire", "passéiste", "non-pragmatique" (et j'en passe) ? Quand je discute avec des personnes qui voudraient acheter des logements, d'autres qui louent, ou qui font louer leurs propriétés, on se rend compte que la seule mesure la plus apte à régulariser le marché du logement sur la vie réelle, serait d'indexer les prix des logements sur les taux d'inflation de l'INSEE (remanié pour tenir compte des dépenses des français, et notamment le pétrole, minoré par le nombre de voitures particulières en circulation, le nombre des permis accordés ainsi que leur évolution...), croyez-vous qu'un Bockel irait dans ce sens ?

Écrit par : aisyk | 15/07/2007

@sylvain
Oui, on peut voir ça comme ça. Ou alors se dire qu'une famille modeste qui veut faire l'achat d'un ordinateur pour leurs enfants (l'un étant au lycée et l'autre en fac) devront débourser copieusement plus, voire s'en priver. Personnellement, quand j'ai eu à renouveller mon matériel informatique, j'ai attendu plus d'un an avant de concrétiser l'achat. Sans les quelques 300 euros de TVA, ça aurait été fait tout de suite.
Comme conséquence ?
Le prochain renouvellement sera dans plus longtemps, et ainsi donc moins profitable à la croissance. En 20 ans, j'aurai économisé l'achat d'un ordinateur. Et certains attendront encore plus... voire s'en priveront. La TVA pénalise les revenus faibles et moyens. Pas les nantis...

Écrit par : Loïs GERIN | 10/08/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu