Avertir le modérateur

11/06/2007

Infortunes de la diversité et explication de la vague sarkozyste

Elles on toutes les deux un sourire "ultra brite". Craquant. Elles sont belles et intelligentes. L'une est ministre, et non des moindres, a été porte-parole de Sarkozy et évoque son mentor vingt cinq fois à la minute. L'autre est donnée secretaire d'Etat (sans doute auprès de Kouchner) après les législatives, parle de la politique avec les mots d'une enfant découvrant un monde merveilleux et encore inaccessible il y a quelques mois ("les politiques, c'était mes héros"). Elles sont sympathiques et méritantes et representent toutes les deux (doublement car ce sont des femmes) la diversité que souhaite heureusement promouvoir le nouveau Président. Mais voilà ni Rachida Dati, ni Rama Yade n'étaient candidates aux législatives. Bien sûr c'est leur droit, mais pourquoi? Peut-on dénoncer inlassablement le fait que l'Assemblée représente aussi mal les origines des Français et, lorsque l'occasion se présente d'affronter dans d'aussi bonnes conditions le suffrage populaire, laisser ce soin à d'autres, moins connus et moins bien soutenus? Réfléchissons à cela. Ces deux sémillantes representantes de la nouvelle époque étaient présentes, hier, sur les plateaux de télévision. C'est donc qu'en haut on estime qu'elles sont dignes d'être des porte-paroles médiatiques. Elles sont télégéniques mais prendraient trop de risques à se présenter dans une circonscription où leur implantation ne serait pas assez ancienne? La diversité ne serait pas un  aussi grand avantage que cela sur le terrain? C'est possible si l'on voit la mésaventure de Malek Boutih, qui n'est pas un novice, à Angoulème. Eliminé, battu sèchement par une candidate qu'avaient choisie les militants socialistes locaux. Donc parachuté au nom de la diversité. Boutih était pourtant considéré comme "un-proche-de-Ségolène-Royal. Rien à faire. Vous direz que c'est plus son parachute que sa gueule d'arabe qui l'a fait battre. Voire. Prenez la première circonscription de l'Aisne, dont j'ai déjà parlé ici. Les militants avaient choisi Fawaz Karimet, un militant du cru, au détriment du vieux routier Dausière, député sortant. C'est lui qui s'est imposé, là aussi largement.
Il faudra étudier de près les résultats des autres candidats "de la diversité" pour voir si la physionomie de la future Assemblée sera (un peu) changée et en tirer des conclusions. Comme par exemple celle-ci, sans doute un peu hative: Pour s'imposer localement avoir une tête ou des origines quelque peu métèques est un plus grand handicap que trainer des casseroles judiciaires. Voyez Mellick, Bédier et même Carignon qui fait mieux à Grenoble que Richard Cazenave...Inquiétant non?
S'agissant du résultat national, il me semble que l'on a trop peu souligné le fait que la vague bleue s'explique davantage par le laminage du FN que par réel un effondrement de la gauche. Avec un FN à 5%, plus question de triangulaires, la droite républicaine domine et s'impose (très) largement. Une époque s'achève ou la gauche gagnait uniquement en profitant d'une extrême droite hypertophiée, et même parfois en favorisant cyniquement son essor. Sarkozy a réussi a remettre le lepénisme en place, c'est à dire plus ou moins sur  son socle d'extrême-droite. Ce serait génant si, pour ce faire, il n'avait pas poussé certains de ses proches, d'origine étrangère à concourrir. Je ne sais pas, je me pose la question.
De ce point de vue les exortations des personnalités de gauche à "rectifier le tir" au second tour était assez pathétiques hier soir. D'abord parce que les électeurs ont jugé sur pièces, en l'occurrence sur une gauche sans leader, sans programme cohérent et en plus écartelée. Ensuite parce que la gauche est, grosso modo, au niveau de l'élection présidentielle. Ce qui a changé c'est que la baisse du FN s'accentue, qu'une partie des électeurs de Bayrou est rentrée au bercail séduite par l'ouverture, et que le (petit) reste a voté pour le MoDem (quel nom horrible!). La bipolarisation logique découlant des institutions reprend ses droits. Bayrou a perdu son pari. L'ironie est qu'il sera un des seuls rescapés de sa stratégie suicidaire.
Il y a place en France pour une gauche modernisée de fond en comble (ne disons plus sociale democrate, même ce modèle est dépassé) pesant entre 35% (défaite) et 42% (victoire).  A condition qu'elle réussisse ce qu'a su faire Sarkozy à droite: Une modernisation de son  programme et son unité derrière un chef charismatique.

Commentaires

http://fr-e-d.20minutes-blogs.fr/archive/2007/06/10/quid-de-l-élection-législative.html


Le pire dans l'histoire, c'est que c'était déjà écrit. Mais qu'on faisait semblant d'y croire, au risque de se prendre une deuxième giffle...

Écrit par : Fred | 11/06/2007

Au passage, j'ai découvert votre blog depuis hier. Vous tenez là un lecteur assidu, qui viendra commenter (quand il aura plus de temps) vos articles fort bien rédigés !

Bonne continuation et au plaisir !

Écrit par : Fred | 11/06/2007

Bien que fils d'immigré, d'une époque où l'on pouvait être déchu de sa nationalité
par les amis de Bousquet, je pense que le parachutage d'apparatchiks comme
Mr Abdelmalek Boutih, qui vient donner des avis sur tout alors qu'à quarante deux ans il n'a jamais exercé une profession quelconque, est une des pratiques politiques
les plus exécrables.

On a connu la clique trotskiste de la MNEF, il y a celle de SOS Racisme, celle des Jeunes
Socialistes etc... comme le PC avait le Mouvement pour la Paix et les Jeunesses communistes.

Écrit par : fsilo | 11/06/2007

Bonjour,
en regardant la télé et les reportages par les journaliste que que soit la chaine quand ils parlent des jeunes Français issus de l'immigration et qui sont sur des listes , ils on tendance à mettre les Antillais
qui sont en politique comme enfant d'immigré .Messieurs les journalistes les blancs qui font de la politique , qui sont patrons , qui sont fonctionnaires , qui sont sur des listes éléctorales en Guadeloupe, Martinique ,Guyane , Réunion, Nouvelle Calédonie vous ne les traiter pas d'immigré.
rappellez les Caldoches vous même journalistes vous des Neos caledoniens pourquoi ne pas les traiter d'enfants d'immigrés comme vous faites pour les Ultras Marins qui sont en Métropole .Décidement avec vous c'est la couleur qui prime.
un élècteur Français depuis^plus de 6générations et qui vient de la Guadeloupe.

Écrit par : montout | 11/06/2007

Intéressant cette première partie sur la "diversité", "la république métissée qui doit s'assumer en tant que telle", etc... peu importe la dénomination...

Moi ce que je note c'est que depuis 30 ans la France est transformée de 2 façons : l'intégration européenne et la sus-dite "république métissée".
Le 1er projet de société s'est imposé lentement dans la concertation. On a même eu droit à 2 référendums sur cette question européenne.
Le 2eme projet de société a été imposé par le terrorisme intellectuel anti-raciste et par la dissimulation de la réalité de l'immigration.

A bien y réfléchir les échecs répétés des "candidats de la diversité" valident a posterio le choix stratégique d'imposer par la force aux français une "république métissée" qu'ils ne plébiciteront jamais électoralement.

Fort heureusement pour les défenseurs de l'utopie multi-raciale, ce pays n'est pas une démocratie...

Écrit par : Oscar | 11/06/2007

@ Oscar,

Vous avez bien raison de vous en prendre à "l'utopie multi-raciale" qui est resposable de tous les malheurs de notre pauvre France.

Mais que veulent-ils de plus ces "gens là", déjà qu'ils squattent le petit écran dans les séries américaines (heureusement il y a TF1 et les flics bien de chez nous du jeudi soir), qu'il n'y a qu'eux dans la pseudo équipe de France et ils viennet nous bassiner avec leurs diversité!!

On en a ras le bol de ces fainéant qui ne cessent de pleurer sur leur sort à longueur de journée au lieu de se bouger le cul comme le font le bon et vrais français.
En plus des prestations sociales dont ils bénéficient pour engraisser des futurs délinquants ils voudraient aussi que l'on vote pour eux?! Puis quoi encore?

Voilà, maintenant t'est content mon gros Oscar ça te convient?
Si tu veux je peux en rajouter encore et encore et encore...

Mais tu n'y pourra rien, un jour ton 1er ministre, ton prefet, ton maire ou même ton patron sera bazané et aura un nom qui ne viens pas du loir et cher!!

Écrit par : Othello | 18/06/2007

En lisant votre article je me rend compte d'une chose peut etre il aurait fallut leurs demander a ces femmes pourquoi elle ne ce sont pas presenter tous simplement
et dans un second temps, ce genre de pratique ne date pas d'hier les partis politiques sont tellement hypocrites que cela ne choque plus ces personnes.
la fautes a qui ? nous, eux, vous ?

quand ont ferra des articles concernants ces personnes sur leurs capacités et leurs efficacité politiques ont verra bien

ps : utopie multi-raciale mon pauvre oscar avec un peti o, voyager, liser des livres votre vie doit etre bien triste.

Écrit par : barrault | 19/06/2007

@Othello,
le pire c'est que tu te crois intelligent avec tes caricatures lamentables...

je n'ai pas dis que "l'utopie multi-raciale" était responsable de tous les malheurs de ce pays.
j'ai juste rappellé que ce projet politique multiracial n'avait jamais été validé par aucun referendum.
Si tu es sûr d'avoir raison et que le métissage est un gage d'amour et de paix universels, pourquoi ne prends-tu pas le temps de convaincre les autochtones européens du bien fondé de ta théorie ? Pourquoi te réjouir que tes idées aient été imposées par le terrorisme intellectuel "anti-raciste" et le mensonge ?

Moi je vois ces "infortunes de la diversités" comme un indice de ce qu'aurait donné le referendum sur l'immigration de peuplement extra-européenne qui aurait dû avoir lieu il y a 30 ans... si ce pays avait été une démocratie.

Écrit par : Oscar | 22/06/2007

mon petit othello c'est dommage pour toi si ta vision ne se limite qu'à ton nombril quand tu parles d'engraisser les futurs delinquant.tu sais dans notre belle et chère france ce que tu represente toi? c'est dommage de te l'apprendre ton cohéfficient est multiplié par 0.sache qu'avec ou sans toi la france avancera avec sa diversité.

Écrit par : diarra | 26/06/2007

Cher Oscar,

Visiblement monsieur est un lecteur assidu des vomissures du professuer Finkielkraut qui comme toi veut faire passer des vessies pour des lanternes.

Maintenant on parle de terrorisme intellectuel anti-raciste (ce qui n'est pas de toi ), ç'est dans l'air du temps de confondre volontairement les mots et leurs significations, le tout pour nous faire avaler une idéologie puante qui voudrais que l'anti fascisme soit le nouveau fascisme.

Je me gausse cher ami! Tandis que toi sans chercher à comprendre où l'on veut t'emmener, tu avale sans broncher et rabache à qui veux l'entendre la nouvelle pensée prête à l'emploi que tu à trouvé dans les égouts du net, fier comme un paon.

Continue à idolâtrer cet imposteur vociferant qu'est Finkielkraut et consort, ç'est tellement plus cool de trouver un bouc emissaire à nos petites misère au lieu de remettre en cause les mec qu'on a élu et le système.

Il flotte dans les milieux "intellectuels" français le même air naséabond que pendant les années 30.
Il ne manque plus au decor que de bonnes petites ratonnades et ça sera parfait!!

Pour finir Oscar, pense par toi même et change de idoles parceque tu craint grrraaaaaaave! (comme dirai les racailles pluri-ethniques des banlieues)

@ Diarra,

Connaît tu l'ironie?
Ben tu devrais, ça te ferai du bien!
Relis mieux mon texte

Écrit par : OTHELLO | 03/07/2007

Cher Othello,
tu as apparemment encore moins peur du hors sujet que du ridicule...
Je n'ai pas du tout parlé de Finkelkraut. Qu'il admette des évidences 30 ans après tout le monde, ça ne fait pas de lui un maitre à penser du simple fait de sa notoriété.
Restons concret.
L'immigration de peuplement ayant pour conséquence la création d'une "république métissée" on n'en parle honnetement depuis quand ? depuis 1970 ou depuis 2006 ? Vas-tu oser soutenir que le projet de substitution de population a été expliqué au peuple avant d'être mis en place ?
Lorsque je parle de terrorisme intellectuel anti-raciste je parle évidemment de ceux qui ont réussi à empécher tout débat en réduisant l'opposition à l'immigration à une posture raciste. Vas-tu oser soutenir qu'un débat serein sur la question est possible ?

Écrit par : Oscar | 04/07/2007

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu