Avertir le modérateur

31/10/2006

Lula, four more years!


Voilà. Le Brésil l'a révé, Lula l'a fait. Le fondateur du Parti des Travailleurs, ancien ouvrier metalo et syndicaliste vient d'être réelu pour 4 ans. Il a triomphé dans cette exercice si difficile aux hommes de gauche: sortir intact et même renforcé, de l'exercice du pouvoir et de ses ombres. Destin extraordinaire que celui de cet homme fêté à la fois par les pauvres et par le FMI. Lula est devenu social-démocrate, et voyez comme, depuis, ses amis altermondialistes qui se réunissaient jadis autour de lui, à Porto Allegre, se sont subitement détournés. Ils ne l'ont pas rejeté mais l'on juste dégagé de leur Olympe. Ils font désormais les yeux doux à Chavez, un vrai anti-impérialiste celui-là, où à Evo Morales qui suit ses traces et bâtit un axe avec le très fin Ahmadinedjad. A la différence de ceux-là, Lula était trotskiste dans sa jeunesse. Mais il semble qu'il n'y ait qu'en France que les trotskistes doivent le rester à vie, et même qu'ils se multiplient par générations spontanées...
Lula aide les pauvres à l'être moins. Il prouve chaque jour que l'Etat a encore un rôle à jouer en politique. Mais il dit aussi ceci: "J'ai appris dans la rue, et non pas à l'université que l'on ne peut dépenser que ce que l'on a". Certes, ce n'est pas tout à fait exact, mais il semble que ce viatique ne soit guère plus enseigné à l'ENA...La rue c'est quand même une belle école du réel.
Lula croit, comme Mme Royal, a la démocratie participative. Ségolène s'est emparée du sujet, elle l'a "épongé", mais elle on la traite de "populiste". De Lula, nul n'ose encore dire cela. On observe seulement qu'il semble populaire.
Au fait, c'est drôle mais "Ordem e progresso" ça sonne un peu comme "l'ordre juste", non?
Faisons un rêve, mes amis, qu'un jour en France un homme ou une femme issu(e) du peuple et du syndicalisme, puisse accéder à la fonction suprême...
Ceci encore:
-Bonne nouvelle, DSK annonce que la campagne interne au PS "entre dans la réalité". Signe que l'on avait raison de souligner ici à quel point elle était , jusqu'ici, surréaliste...Mais je crains fort qu'il n'entende pas la même chose. Il veut dire que les militants ouvrent les yeux sur la vraie nature de sa rivale. Quelque chose me dit quand même qu'en demandant le retrait des CRS des banlieues, DSK a commis un déni de réalité...
-Hollande, après le chahut du zénith, prie les militants de ne pas se comporter "en supporters". Comme quoi ma comparaison avec le foot n'était pas totalement déplacée....

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu