Avertir le modérateur

14/07/2006

Zidane, une explication pour rien

D'accord, d'accord, Zizou est un champion extraordinaire et sans lui l'équipe de France n'aurait pas fait le quart de son parcours en coupe du monde. Ok, il aime sa maman, où plutôt, "la" maman ("la" soeur), ce qui est légèrement différent, plus "pétainiste" que "camusien", si vous voyez ce que je veux dire...Mais que ses explications étaient oiseuses! Cette façon de se retrancher derrière la "provocation", pour ne pas regretter son geste! Cela anéantissait aussitôt l'exemple qu'il voulait donner aux gamins. Car les mômes, surtout en banlieue, où il faut se faire respecter tous les jours, auront bien compris que ce genre du coup de boule est à proscrire, sauf si on vous traite de "fils de p..."
Observez d'ailleurs comme la légende de Zidane victime d'insultes racistes s'est répandue sans le moindre indice. Le Mrap et Mme Buffet étaient déjà prêts à mordre! Zidane lui même a enfoncé le clou sur l'inadmissible racisme qui sévit en Italie (les insupportables commentaires du vice président du sénat: "Nous avons battu une équipe de noirs et de terroristes!"). L'ennui c'est que Zidane n'a pas été traité de "terroriste" ou de "porc de musulman", mais seulement l'objet d'une insulte malheureusement banale. On nous explique assez que "nique ta mère" (ou nique les flics) n'est pas à prendre au pied de la lettre!
Surtout, que Zidane propose-t-il? Le supplice de la roue pour injure raciste? Où bien un simple coup de boule? Désolé, Zizou tu t'es encore planté. Il aurait mieux valu te taire.
Enfin, la posture du plus grand footballeur du monde, adulé de tous, se cherchant de mauvaises excuses fait simplement et bassement écho aux justifications de tant de mauvais élèves qui, plutôt que de faire un minimum d'autocritique, sont prompt à dénoncer l'hostilité ou le racisme de la terre entière pour expliquer leurs échecs. Ce qui peut être compris (mais pas encouragé) lorsqu'on est socialement handicapé est inexcusable venant d'un être aussi doué et gâté par la vie que Zidane, et constitue assurément un mauvais exemple.
Deux mots encore: Ségolène Royal a fait une faute en croyant bon de saluer "le respect exemplaire de Zidane pour sa mère".
Ensuite, j'ai croisé hier un ami israélien qui, pour justifier le comportement de l'Etat Hebreu au Liban, s'est rangé derrière Zidane et tous ceux qui, comme Mme Royal, estiment qu'il faut punir les provocateurs plus durement que les fauteurs de violence. Malheureusement ce parallèle n'est pas tenable. D'abord parce que céder à la provocation c'est souvent faire le jeu de ses ennemis. C'est précisément pour ça que sont faites les provocations. Ensuite parce que dans le cas d'Israël, il s'agit peut-être de davantage que d'une simple provocation, la suite le dira.

 

Allez, je vous laisse avec ce chef doeuvre qui m'a bien aidé à remonter la pente: La danse du coup de boule, futur tube de l'été! Bonne fête nat! 


podcast
 

Commentaires

Sylvain, j'ai fait la même analyse que toi et ai recu une foule d'insultes de la part d'illuminés de Zidane (du genre, Zidane c'est un vrai homme, tu n'es qu'un lâche) ce qui m'a amené à fermer les commentaires. Je vois que tu as écrit un livre sur l'antisémistisme, tu en connais donc un rayon sur le sujet et dois avoir un avis pertinent sur le thème de la non-violence face aux insultes racistes ou non. Content donc de lire quelqu'un d'éclairé qui partage mon point de vue. A bientôt.

Écrit par : OlivierSeres | 14/07/2006

C'est fou comme un simple coup de boule peut-il faire couler autant d'encre et d'octets ;)
Fan de zizou, déçu par son geste mais bon je le comprend , j'ai bien aimé son attitude post coup de boule

et surtout les absurdité et bétises qui fleurissent sur le net !!
http://www.sudokuz.eu/coup-boule-zidane2.php

Écrit par : Julien | 14/07/2006

ETES MEURTRIERS

Le feu était dans le ciel.

Jamais le soleil n’avait été si oppressant, écrasant hommes et bêtes, campagnes et cités. L’astre avait des ardeurs inhabituelles. Ses rayons agressaient, brûlaient, blessaient.

Tout mourait à petit feu sous son éclat.

Effrayante saison de fin du monde ! Hélios se faisait vieux... Il approchait les dix milliards d’années. L’Homme, toujours là, n'ignorait rien des mystères de la matière, ni de sa destinée. Les temps bibliques mille fois révolus, il était devenu sage, savant, puissant. Mais non invulnérable aux effets fatals de l’étoile qui s’embrasait.

Les temps des temps étaient finissants. La fin des fins arrivait. Le ciel semblait sombrer dans un abîme sans nom. Pour parler de cette chose prodigieuse, des mots jamais émis furent prononcés, qui firent frémir l'Homme... Bien que devenu fabuleux et pénétré de sciences, l'Homme s'émouvait encore : la peur, l'irrationnel l'étreignaient comme un enfant. La fin des fins... L'effondrement du ciel et de la terre !

La Création vivait le premier été signant la lente agonie du brasier perpétuel, les prémices perceptibles de son extinction future qui devait avoir lieu vingt millions d’années plus tard.

Vingt millions d’autres étés à venir, de plus en plus chauds, de plus en plus longs, puis permanents, formeraient l’inéluctable processus qui réduirait la planète à un amas de cendres incandescentes.

La grande et complexe mécanique cosmique des éléments qui s’ébranlent sous un feu ultime pour renaître à la prochaine aube sidérale était engagée, implacable.

Raphaël Zacharie de Izarra
2, Escalier de la Grande Poterne
72000 Le Mans
Tél : 02 43 80 42 98
raphael.de-izarra@wanadoo.fr

Écrit par : Raphaël Zacharie de Izarra | 15/07/2006

J'ai entendu sur France Inter un ancien général israélien faire ce parallèle entre la réaction israélienne et le geste de Zidane... Où va t-on ? Si Zidane traverse la rue en dehors des passages protégés, sera t-il responsable des accidents de piétons ?

Il est un joueur de football, il s'est expliqué comme il pense qu'il devait le faire sans construire toute une théorie ou un argumentaire. Il m'a paru sincère et les mots qu'il a dit étaient les siens, pas ceux d'une ribambelle de conseillers.

Écrit par : Laurent | 15/07/2006

décidément sylvain tu sent de plus en plus mauvais... porter le paralléle merdique d'un etat voyou à un
homme au dessus de tout.. tu ne manque pas de tout salir avec ton foutu israel, ton pseudo antisémitisme rampant et j'en passe. je ne te dirai pas ce que tu sais deja, à savoir que zidane, riberri et compagnie sont infiniment plus importants et utiles que les fous de sion dont tu fais partie.

Écrit par : rekta | 15/07/2006

Ce poste me fait gerber. Je me suis bien fait à l'idée que les tyrans se trouvent du côté de ceux qui construisent un mur, du côté de ceux qui tuent des centaines d'innocents, qui détruisent les infrastructures et appauvrissent les peuples pour entretenir la haine.

Écrit par : jeepee | 17/07/2006

Rekta, tu ne mérites qu'un coup de boule dans le thorax! va déverser ta haine chez les Ogres. Bouffon!

Écrit par : David | 17/07/2006

Qui connait ATTAL? Qui connait ZIDANE?
On sent bien poindre derrière ces critiques appuyées le sioniste militant qui ne perd pas une occasion de "tailler" du musulman quand bien même celui-ci serait le plus célébre français du monde, le citoyen le plus aimé des français et le meilleur joueur de foot de tous les temps...
De plus tu te poses en donneur de leçon en critiquant ceux qui voient du racisme anti-arabe et noirs en France alors que celui-ci est bien réel, au contraire de votre antisémitisme de fiction. Tu devrais le ressentir vu ta tête.
Vraiment honte à toi, sans le soutien de nahon, tu n'aurais jamais fait carrière dans le service public vu le peu de talent que tu as;
Bonne chance à toi, mais la haine ne mène jamais loin.

Écrit par : Richard Attias | 18/07/2006

Q95YG9AB5ZzSG0 g2GGCUSR4c DROpcBZKHRwLeS

Écrit par : 1PIhCNnI1Q | 19/07/2006

Sylvain, sylvain..... comment oses tu ? (avec les doigts sur le clavier).

La devise était "on vit , ensemble , on meurt ensemble" . il a de la chance l'italien de ne pas avoir pris 10 autres coups de boules sur le terrain et 12 autres du cote des bancs. "on coupdeboulise ensemble"


la devise "on vit ensemble , on meurt ensemble" . Deja pour le carton de la premiere supsension on a vu la "solidarité" , la bien nommée . une fin d'action et un jeté de joueur qui n'apportait rien aucune action deja terminée.

"on vit ensemble, on meurt ensemble". D'ailleurs le match de suspension , on le fait dans les vestiaires pour pas etre " inpportuné par les médias" . Ben ouii, pendant le match, les 22 comiques qui courent apres le truc rond , ca n'interesse personne. Les medias vont porte toutes leur attention sur un joueur sur le banc de touche car il est the Zidane, the unique !!!

D'ailleurs on a bien vu avec Becham comment toutes les cameras lui faisait les orteils quand il est sorti .


"on vit ensemble, on meurt ensemble". A Denisot (quelle "belle interview canal) , on rappelle qu'il n'y a pas de probleme avec ........" l'entraineur".... pas raymond ou dom mais l'entraineur. L'ambiance était bonne . D'ailleurs c'est dit quand on se parle avec pat et franky (dans le texte) , il n'y a pas de probleme. Ben oui! il y a pat, franky et .........." l'entraineur".
Le ciel , le soleil et ..... ta mère. (en 2002 c'etait Lemaire, non ?)


AU FAIT , le coup de boule c'est un plat qui se sert uniquement a chaud ? La fin de partie, les vestiaires ca sert pas a servir avec la sauce relevée de la bonne mémoire, les meilleurs souvenirs a des cons qui profèrent des insultes sans avoir aucune culture (l'italien le dit lui-meme "terroriste, je sais pas ce que c'est, je suis un inculte" - et t'es pas seulement ca apparemment).

L'honneur à la sauce mousquetaire ca s'exercait sur une pelouse au petit matin , sur rendez-vous et pas sur les lieux de l'atteinte a l'honneur.


Alors la ceremonie FIFA avec chauffeur et verres teintés, nous a bien fait marré . Comme la veste de militaire, jetée sur les epaules pour l'interview Canal +.


A moins qu'il est cru qu'il y avait une numero 2 au film sur son match avec 16 caméras. un coup de boule dans un beau travelling avec une belle lumiere de journée d'été...... le moment phare du match .....

Alors a tous ces idoles du veau d'or, c'est un mec et pas un dieu ni un demi-dieu. il a merdé. on va pas en plus lui dire bravo.


Et les Aounit et consorts nous gonflent a toujours faire des amalgames. Le coup de boule, chacun des dix autres joueurs aurait pu le servir pour la meme insulte. Alors basta avec le fond de commerce pour afficher sur la facade le moindre evenement pour faire parler de soi.

Écrit par : eric | 21/07/2006

A PART CA SYLVAIN,

Quand vas tu conjuguer au passé ta participation comme consultant pour Paris 2012 dans ta bio

T'as changé 10 fois de fond d'ecran , de taille de caractères (et là c'est limite special mal-voyant et bien tassé), t'es pas capable de corriger cette bio (ou de la faire corriger..... si trop occupé).

Écrit par : Eric | 21/07/2006

Football: l'Italie se dit discriminée par la Fifa pour Materazzi
[2006-07-21 16:37]

ROME (Reuters) - La Fifa s'est rendue coupable de discrimination envers l'Italie en sanctionnant le défenseur Marco Materazzi pour avoir provoqué l'ancien capitaine de l'équipe de France, Zinedine Zidane, en finale du Mondial, déclare la ministre italienne des Sports
....
Des députés du parti vert, membre de la coalition de centre gauche au pouvoir, ont estimé que le président du Conseil, Romano Prodi, et Melandri devraient présenter devant le parlement des mesures destinées à protéger l'image du football italien.

--------------------------------------------
---------------------------------------------

Oui c'est c'est tout a fait ca , amis italiens , des mesures pour ouvrir l'esprit de vos joueurs a la culture. Cela leur evitera les insultes a tort et a travers. Mais il est vrai qu'avec l'ex premier ministre les insultes c'est dans la culture médiatique (souvenirs aux "couillons")

Voila de bonnes mesures a prendre.

Et tant que vous y serez, amis italiens , continuez a bien lutter contre le dopage, le trucage des matchs et l'achat des arbitres.

Bien sur , tout ca si vous n'avez pas d'autres choses a faire (réduire votre deficit public a plus de 100% de pib, reduire votre chomage, gerer votre coalition multi gauche , creer des cetrales electriques pour vos climatiseurs, reduire la fracture natioanle nord sud etc...... ).

Quelle assurance !!!! Vous nous étonnez que Zidane n'est pas le vendeur publicitaire de votre assureur italien Generalli en votre pays. Cela manquerait pas de finir la touche du ridicule.

Les notres ont leurs defauts mais les votres sont vraiment des cadors . rien d'autres a faire vos politiques apres le déclassement de trois clubs ? Demander des lois de protection du football italien . Trop drole . L'actualité est suffisamment dense avec des sujets serieux, on aura le temps de passer rapidement a autre chose avant de se decrocher la machoire




----------------------------------

DONC c'est bien cela, il fallait
1-rester sur le terrain,
2-finir la partie
3-appliquer le coup de boule hors terrain.

Écrit par : Eric | 21/07/2006

merci sylvain d'avoir ré-écrit mon intervention... on est plus d'un à remarquer que tu ne résiste pas à casser du sucre sur toute personnalité à partir du moment qu'elle est musulmane... j'aime à penser que le plus modeste des ouvriers est infiniment plus util à l'humanité qu'un minable hébéniste journalistique qui taille au mieux de la langue de bois et qui n'apporte rien sinon à son égoisme.

Écrit par : rekta | 23/07/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu