Avertir le modérateur

02/06/2006

Et si le Tony Blair français était UNE Tony Blair?

medium_20060522.obs0197.jpg


Elle était tendue, Ségolène Royal, hier soir à Bondy (dans le 9-3). Elle lisait fébrilement des notes manuscrites, prises sur un bloc A4. Ca ne lui ressemblait pas beaucoup.On la sentait grâve, sachant que les belles âmes de la presse bien pensante, promptes à l'encenser pouvait, brutalement retourner leur veste et la lyncher. Puis vinrent les mots. "Centre fermés" "Encadrement militaire", "sérieuse reprise en main", "remise au carré", "école de parents", "mise sous tutelle des allocations." Il fallait oser et les camarades étaient quand même assez soufflés. Indignation des Fabiusiens et strausskhaniens persuadés d'avoir pris leur rivale en flagrant dérapage. Incertain, Jack Lang se rallia (est-ce prémonitoire?) en faisant mine de ne voir là que de la position des tous les socialistes. Franchement embarassé, François Hollande qui ne s'attendait visiblement pas à ça.
Côté Sarko, le flottement était encore plus sensible, jusqu'à ce que Sarkozy en personne, encourage Mme Royal à "persevérer dans ce chemin", avant de la jouer amusé: "je souhaite bon courage à François Hollande". En effet. Remarquez comment Sarkozy estime que dès que l'on évoque de façon un tantinet sévère les questions de sécurité, il estime qu'on le plagie. Comme s'il devait avoir le monopole de ce thème. Cela fait des années que des électeurs de gauche sont tentés par Sarko, parce que la gauche n'est pas à la hauteur suces questions. Sarko le sait qui leur fait régulièrement des avances. Là, on le sent péoccupé par cette concurrence naissante face à laquelle il se devait de faire "buona figura".
Jean-Luc Mélanchon a vu juste, en voyant là du "Tony Blair pur jus". Et oui, et c'est précisément cela qui est révolutionnaire. L'électorat socialiste attend sans doute celà, désespérement . Les adhérents, qui seront maitres du choix du candidat, sont censés, eux, préférer un bon vieux candidat "anti-liberal". C'est sous-estimer leur désir de renouvellement, surtout celui des 60 000 nouveaux adhérents qui payent 20 euros pour participer à cette primaire. Fabius, et aussi DSK, pensent que la question sociale sera prépondérante. Royal parie, elle, que les électeurs de gauche se prononceront avant tout sur les questions culturelles et de société (sécurité, éducation etc...). On peut objecter qu'elle fait, un peu tôt, une campagne de second tour. Mais on ne peut plus dire qu'elle n'a pas d'idée. Et qu'elle ne prend pas de risques.

Commentaires

Ségoléne Royal ou une candidate de gauche Populaire.

Le PS semble oublié, qu'il est le parti qui receuille la plus petite part du vote ouvrier.

Les éléphants commencent a avoir "bobo"

Écrit par : borneo | 02/06/2006

Bonjour Sylvain,

Alors en pleine forme Sylvain?. Félicitations pour vos commentaires qui décoiffent tellement qu'ils font souffler un vent nouveau (et souvent de début de panique) dans le cercle très fermé des auteurs sous influence.

Heureusement, vous ne faîtes pas partie, de cette courtisanerie très compacte qui sévit sans gêne dans les rédactions parisiennes.

Mais, ne disons pas du mal de nos amis journalistes indépendants devant le miroir et tellement sous pression devant leur clavier.

Et pan la cigogne du Boulevard of Ménilmontant dans la belle capitale de l'ex-Lutèce.

Écrit par : Aimé KOESSLER | 02/06/2006

Moi, hier j'ai surtout entendu " tout, plutot que la prison pour ces jeunes"
c'est vrai que cela ne sonne pas très Sarkozy, et donc ce n'est pas cela qui a été repris.
mais les mesures sont bien là plutot que la prison ?

Et puis comme disait un miniqtre PS de l'interieur, la sécurité c'est un thème de gauche, ce sont les petites gens qui souffrent des incivilités et des problemes des banlieues pas les bobos parisiens

Écrit par : macintosh | 02/06/2006

Salut les réac...

Pour votre info, en angleterre, c'est la droite et l'extrême gauche qui fait barrage contre les loies réactionnaires de Mr Blair.
Suite à un referendum interne, le propre partis de Mr Blaire veut qu'il démissionne...

Excelent exemple à suivre...

Écrit par : toto | 04/06/2006

Peut-on parler là de blairisme quand les félicitations viennent même de Carl Lang du FN ?

Je crois que ce qui vous amuse est le courage que Ségolène a eu d'oser formuler des propositions contrastant radicalement avec celles du compromis socialiste (car il ne faut pas rêver, ceux qui s'échinent depuis plusieurs semaines sur le projet socialiste ne vont faire émerger qu'un compromis).

Malheureusement, on ne s'intéresse que peu au fond de ses propositions au-delà de la posture qu'elles octroient à la candidate-préférée-des-sondages. C'est dommage d'en faire l'économie, car si les internats-relais peuvent effectivement être considérés comme un recours intéressant, l'encadrement militaire qui a été également évoqué par Mme Royal me paraît nettement plus discutable.

Merci d'essayer de discuter de cela plutôt que des questions tactiques qui ne devraient intéresser que les manoeuvriers du PS (et il y a !).

Écrit par : Militante | 05/06/2006

Bonjour Sylvain,

Nouvelle, nouvelle présentation du blog mais toutjours meme biographie :

"Travaille également comme consultant pour Paris 2012 "

C'est quoi , en juin 2006, le travail de consultant pour Paris 2012 ?

Écrit par : Eric | 05/06/2006

Hoppla Sylvain, encore des flèches "empoisonnées" en pleine figure.

J'émets la probable hypothèse (?) que certains internautes qui s'expriment sur le présent support, devraient songer sérieusement à prendre du recul.

Oui, vraiment du recul car, leurs tirs répétés, désordonnés, bref aucune cible sérieuse visée, me font penser à ce personnage de la mythologie alsacienne; je veux dire: LE HANS EEM SCHNOKELOCH.

Bien malin qui retrouvera la traduction exacte en langue maternelle.

Et pan la cigogne à la calvitie naissante et nichée made in Paris, Boulevard of Ménilmontant numéros cotés pairs.

Je revendique ma fidèlité pour l'oeuvre complète du blairiste mulhousien et fier de l'être.

Qui s'appelle comment déjà au fait?.....Jean Marie .....EL, je crois, mais rien n'est sûr.

Allez Sylvain, tenez bon. Laissez-les s'exprimer, ça fera autant d'économie pour arrêter le déficit abyssinal de la Sécurité sociale.

Franchement, qu'est-ce que l'on peut s'exprimer sans risque sur ce dispositif virtuel.

MERCI à 20MIN et aux amis de ce gratuit qui rend la quotidien harassant et ordinaire, beaucoup plus acceptable et en tout cas Enthousiasmant,chaleureux et convivial.

Et pour cause. Toujours, c'est vrai.

Écrit par : Aimé KOESSLER | 06/06/2006

Rien à voir avec le post mais c'est quoi cette photo Sylvain ? On dirait un psycho killer sur le point d'attaquer... tu veux pas remettre celle d'avant ?

Écrit par : Martial | 08/06/2006

Segolène Royal blairiste? tout dépend les déclarations que l'on décide de privilégier. Je me suis intéressé à son discours à Cambri (Pas de Calais) le 30 avril dernier. de ce discours les médias n'ont retenu que sa déclaration contre Lionel Jospin sur son "projet socialiste". Elle a quand même déclaré que "Le capitalisme financier est source de guerre civile". J'ai retranscris la partie de son discours suivant:
"L’engagement que je prend ici, dans le Pas de Calais c’est de faire en sorte que si la gauche revient aux responsabilités alors une bonne fois pour toute nous imposeront la juste hiérarchie entre le travail et le capital. Le travail doit être moins taxer que le capital. Le capitalisme financier doit être mis sous contrôle et nous refusons de laisser broyer les hommes et des femmes par la dynamique du libéralisme sauvage.
Aujourd’hui il y a une urgence. Les tenants même du capitalisme financier nous disent aujourd’hui que le capitalisme est en voie d’autodestruction, qu’il est source de conflit, qu’il est source de guerre civile, que les masses de capitaux dans les fond de pensions qui se déplacent d’un pays à l’autre en broyant des individus sont les vraies raisons des guerres de demain. Nos grands-parents ont su créer la Société des nations puis l’Organisation des nations-unies à un moment où on s’est dit « ça n’est plus possible que ces guerres déchirent le monde. Et bien la nouvelle guerre c’est celle-ci. C’est la guerre contre le capitalisme financier qui détruit les hommes et les femmes. Je ne vois pas pourquoi nous aurions réussi après les deux effroyables conflits mondiaux à mettre en place une gouvernance mondiale qui régule ces conflits, qui les prévient, qui les empêche, qui force les hommes à se parler avant de s’entre-tuer. Pourquoi ne pourrions-nous pas mettre en place une gouvernance mondiale pour maîtriser les effets dévastateurs du capitalisme financier. Je crois que c’est possible et ce défi là nous aurons à le relever. "

Le blairisme c'est précisémment rompre avec le fond marxiste qui persistait dans le discours socialiste. Il serait intétesant que lesb journalistes interrogent Mme Royal sur cet Etat mondial qu'elle appelle de ses voeux.

Écrit par : said | 15/06/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu