Avertir le modérateur

07/03/2006

Cousu de fil noir

Tout le monde vous le dit. Il est très bien le jeune Harry. Né à Tours voici 33 ans, on le désigne encore comme le "Martiniquais". Il a souffert du racisme. A ses débuts, on n'avait voulu de lui que sur une radio antillaise, a dévoilé un de ses proches. Je me souviens qu'à TF1 il n'y a pas si longtemps on expliquait un mauvais audimat par le fait qu'il y avait trop de noirs dans les reportages. Aujourd'hui on choisi un présentateur parce qu'il a la couleur recherchée. Du racisme positif en quelque sorte.
Le mois de novembre, Chirac et Sarkozy sont passés par là. Et surtout le marketing communautaire. Le Monde nous explique que Sarkozy veut devenir président grâce aux communautés. Il était informé avant tout le monde du "coup" de TF1 et au même moment il a d'ailleurs bombardé une autre militante black choisie au club Avéroes, secrétaire nationale de l'UMP à la francophonie. Une fille épatante, je la connais puisqu'elle est administratrice du sénat et travaillait, jusqu'à hier à Public Sénat. Une promotion météorique puisqu'elle était inconnue au bataillon de l'ump jusqu'à la semaine dernière. Une coïncidence qui en dit long sur ce qui se passe en France.
Nul doute qu'il fallait que les choses changent dans ce pays. Mais je doute que ce soit dans le bon sens. Voici accélérée la carrière de jeunes talents issus de minorités visibles qui avaient déjà fait leur trou dans le système. La grande masse des banlieues appréciera d'être "représentée" en politique ou dans les medias. et devra probablement s'en contenter. La situation sociale de l'écrasante majorité des jeunes qui connaissent les discriminations ne changera pas. Le pouvoir, les pouvoirs se seront acheté une bonne conscience à peu de frais.

 

Post Scriptum: Petite conversation aujourd'hui (21 mars) avec R. (je ne la cite pas même si sa nomination est publique). Elle me fait observer qu'elle n'a pas été "bombardée" et qu'elle n'était pas totalement inconnue au bataillon de l'ump puisqu'elle travaillait avec eux, à travers les associations dans lesquelles elle milite, sur les sujets de l'intégration. Dont acte. Elle me dit aussi qu'en exposant son cas je ne lui laisse pas une chance de faire ses preuves. C'est bien la dernière chose dont je voudrais être responsable! C'est tout le problème avec la discrimination positive. Il faut que ses bénéficiaires montrent qu'ils ne doivent leur place qu'à leur mérites propres. Elle n'en manque pas, je peux en témoigner directement. Il est parfaitement exact que son parcours est tout ce qu'il y a de plus orthodoxe (Sciences-po, concours administratifs, elle a été reçue à l'assemblée et au sénat). D'ailleurs, l'Ump, à la différence de TF1 avec Harry, s'est bien gardé de faire un communiqué triomphant sur le thème: Nous avons recruté une noire. Je crois qu'elle est consciente, comme moi, des effets pervers de la discrimination positive, mais elle pense que c'est le seul moyen de changer les mentalités. Nous sommes en désaccord là dessus mais je respecte sa décision qu'elle n'a d'ailleurs pas prise à la légère.

Commentaires

Au plus on en parlera au plus cela fera recette. Au moins on palera de république et de sa morale unitaire.

Écrit par : martin | 08/03/2006

s'il faut cela pour que ca avance... pourquoi pas

Écrit par : inak | 13/03/2006

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu